Comment prendre son pied enceinte ?

Sauf contre-indications de la part de votre gynécologue, faire l'amour enceinte est tout à fait possible. C'est bon pour le couple et pour bébé ! Nos conseils pour une vie sexuelle épanouie durant cette période, avec Alexandra Hubin, sexologue.

Comment prendre son pied enceinte ?
© 123RF

La grossesse est une période à part, on ne vit plus le sexe de la même façon. On abandonne quelques positions pour en rencontrer de nouvelles (et qui dit nouvelles positions, dit nouvelles sensations) et notre libido fluctue (ce qui peut surprendre). Les femmes enceintes se posent beaucoup de questions et se demandent bien souvent si elles peuvent maintenir une vie sexuelle : la réponse est oui ! Parlez-en avec votre gynécologue ou votre sage-femme. Sauf contre-indication de sa part, vous pouvez faire l'amour et prendre votre pied, sans souci aucun ! Informations et conseils pour en profiter pleinement.

Le sperme favorise-t-il l'accouchement ?

Le sperme peut favoriser l'accouchement car il contient une faible concentration de prostaglandine, susceptible de déclencher les contractions. L'effet chimique (la prostaglandine) et mécanique (pénétration) n'est pas négligeable en cas de menace d'accouchement prématuré (car le col est modifié), ou lorsque le placenta est praevia (c'est-à-dire trop bas dans l'utérus). Les femmes ayant déjà fait des fausses couches ou ayant eu beaucoup de contractions lors du premier trimestre doivent impérativement discuter avec leur médecin. Faire l'amour peut dans ces cas précis être déconseillé. À partir du moment où le médecin ne s'y oppose pas, c'est qu'il n'y a aucun problème.

Écouter sa libido pour plus de plaisir

Pendant la grossesse, la libido peut faire des vagues, même si toutes les femmes ne traversent pas les mêmes. S'il fallait établir un calendrier, on observe généralement une baisse du désir sexuel les douze premières semaines (à cause des nausées, de la fatigue, des variations émotionnelles… mais aussi de l'appréhension à faire l'amour). Entre la 12e semaine et la 32e semaine, le désir sexuel a tendance à augmenter ! Puis, de la 32e à la 36e, une petite chute peut se faire sentir à l'approche de l'accouchement. "Que votre libido soit à son apogée ou discrète, qu'elle se réveille au début, au milieu ou à la fin de la grossesse, ne vous tracassez pas : chaque corps vit à sa façon ! Je recommande aux femmes enceintes d'écouter leurs désirs. Et si faire l'amour devient techniquement compliqué, opter pour des préliminaires ou des petits jeux à deux sans pénétration est aussi très excitant", conseille Alexandra Hubin, sexologue. En somme, inutile de se freiner si vous ressentez une envie de faire l'amour. Ne culpabilisez pas les jours ou les semaines "sans", non plus si le désir est là, mais que vous n'osez pas. 

Les positions plaisir : le top 4 de notre sexologue

"C'est à chaque femme de sentir, selon la position et le moment, si elle est à l'aise ou non avec son corps. L'essentiel est d'explorer son plaisir tout en respectant ses limites", insiste la sexologue avant de partager avec nous les positions à privilégier pendant la grossesse pour un maximum de sensations et de confort :

La Cuillère : cette position, synonyme de complicité, est idéale tout au long de la grossesse, surtout les derniers mois.

Le Missionnaire : votre homme est sur vous, les bras en appui pour ne pas vous "écraser". Généralement, la position du missionnaire est accessible jusqu'à 5e mois de grossesse.

L'Andromaque : vous sur lui, c'est très bien aussi. Vous pouvez poser vos mains sur ses cuisses afin d'être le plus droite possible et donc à l'aise avec votre ventre. Cette position vous permet également d'être maîtresse de la situation. Vous pouvez choisir le rythme et gérer la profondeur de la pénétration. En variante, vous pouvez pratiquer la position de la Cavalière, que l'on pourrait décrire comme un Andromaque inversé : vous ne regardez pas en direction de votre homme, mais vous êtes dos à lui.

La Levrette : une position qui fonctionne très bien si vous n'avez pas mal au dos ou aux seins. Mettre un oreiller sous le ventre peut également vous aider à gagner en confort.

Rassurez-vous (et rassurez votre homme !)

Aussi bien monté soit-il, il n'y a aucun risque pour que votre homme touche bébé et lui fasse du mal ! On pourrait en rire, mais c'est une inquiétude fréquente et classique. Les femmes aussi craignent qu'une pénétration trop brutale ne soit pas adéquate… Bébé ne craint rien, au contraire, il est ravi. L'endorphine libérée pendant le sexe lui fait beaucoup de bien. "Cependant, si vous appréhendez tout de même un rapport, ne forcez rien. La grossesse est aussi l'occasion d'expérimenter de nouvelles pratiques, de profiter de longs préliminaires sans pénétration, d'octroyer ou recevoir des massages", précise Alexandra Hubin. On peut donc se réinventer et percevoir cette période comme une nouvelle page de notre sexualité.

Se masturber

Vous pouvez également pratiquer l'autoérotisme… Et ça fait du bien. Seule précaution : évitez les sextoys. On ne connaît pas les effets réels des vibrations sur le fœtus. La main reste une valeur sûre pour se faire du bien !

Voir aussi :