Comment prendre son pied dans un (simple) lit ?

Ça ne fait pas de doute, c'est dans le lit que nous faisons le plus souvent l'amour. Ce lieu du quotidien n'est pas forcément synonyme de routine. Conseils pour le charger d'érotisme et prendre son pied sans déménager.

Comment prendre son pied dans un (simple) lit ?
© 123RF

"Faire l'amour dans un lit assure un certain confort et aide à lâcher prise", introduit Alexandra Hubin, sexologue et fondatrice de la SexoPositive. Un atout non négligeable : pour prendre du plaisir, il est essentiel de se sentir à l'aise sans avoir à redoubler d'efforts pour tenir une position. Autre avantage : si on a froid, on se planque sous la couette, c'est plus sympa que de claquer des dents. Puisque le lit a tout bon, on ne va pas s'en priver, non plus culpabiliser parce qu'on n'est pas du genre à s'aventurer sur la machine à laver, la terrasse du Mc Do ou dans les bois. Pour en faire l'endroit de tous les plaisirs et bousculer la routine, il suffit de quelques bonnes idées. Les voici.

Se concocter un lit digne de ce nom

Les rapports sexuels seront plus agréables dans un lit qui fait envie. On le préfère donc de bonne taille, avec des lattes qui tiennent la route. Idem pour le matelas. Car un lit qui bouge, craque sous nos va-et-vient et cause quelques douleurs, c'est moyen pour se détendre. De plus, les adeptes du sexe au petit-matin préfèreront se réveiller sans mal de dos (et avec une haleine fraîche en option). Pour aller plus loin, on opte pour une chambre rangée dans laquelle on a envie de se réfugier. C'est mieux pour avoir l'esprit libre et s'abandonner l'un à l'autre.

Des draps tout doux et des coussins… utiles

Les draps propres et qui sentent bon la lessive donnent envie de se blottir dedans. S'ils sont sales, qu'ils puent le tabac et abritent les miettes de la veille, c'est bof. "La soie est une véritable invitation à la sensualité", note Alexandra Hubin. En effet, selon une enquête britannique réalisée en 2012 par le distributeur Littlewoods auprès de 2000 personnes, des draps de soie appelleraient au rapport sexuel, davantage que ceux en coton et ceux en polyester.
Les coussins ont aussi un rôle : en plus d'être douillets et de nous tendre les bras, on les glissera sous nos fesses pendant l'acte. "Ainsi, on peut ajuster l'angle de la pénétration et découvrir de nouvelles sensations jusqu'à s'arrêter sur celles qui nous plaît", explique la sexologue.

Squatter les bords pour de nouvelles pratiques

"Faire l'amour dans un lit ne veut pas dire être dessus", rappelle notre experte. Pendant les préliminaires, l'un peut s'asseoir au bord du lit et l'autre s'agenouiller. Fellation et cunnilingus sont les bienvenus dans cette position au caractère de soumission domination. C'est changeant et excitant. Mais on peut aller au-delà du sexe oral et faire l'amour comme si on était assis sur une chaise ou au bord d'une table, le confort en plus. On ajuste la pénétration et on navigue vers de nouveaux plaisirs.
Ensuite, qui dit bord, dit tête dans le vide : la laisser tomber, tandis qu'on est allongée sur le matelas, accentue le sentiment d'abandon. On déconnecte en offrant son corps à son partenaire. Tout pour toi.

Changer de sens pour perdre la boule 

La tête aux pieds, ça nous donne l'impression d'être dans un lieu nouveau ! On peut aussi se mettre en travers du lit afin de perdre le Nord, et on aime ça, être déboussolés en plein acte. C'est de l'ordre du détail, mais changer d'angle nous fait voyager : on peut rapidement se croire ailleurs (comme quand on éteint la lumière) et mine de rien, on utilise notre lit autrement. En faisant l'amour dans un sens différent de celui dans lequel on dort, on s'aperçoit (d'abord) que le lit ne rime pas avec ennui (même si en vrai oui), et (ensuite) qu'il peut être un objet érotique à part entière complètement fou. 

Voir aussi :