Comment prendre son pied sous la douche ?

On aime l'idée de faire l'amour sous la douche, mais on évite par peur de glisser et de finir aux urgences, parce qu'on ne sait pas comment inviter notre compagnon à nous rejoindre ou parce que le sexe debout nous fatigue. On a demandé à Alexandra Hubin, sexologue, de nous donner des conseils pour profiter de ce moment à deux.

Comment prendre son pied sous la douche ?
© 123RF - Sergey Novikov

On prend une douche ensemble ?
Pas facile de lancer l'idée, mais ça peut être aussi simple que ça. On propose une petite douche pour un moment sensuel. On peut aussi suggérer à notre partenaire à nous rejoindre si ça nous rassure de se laver avant (on ne perd pas le nord, on était là pour ça à la base). On lui dit : "Je t'attends dans cinq minutes." Ce n'est pas une question, mais une invitation.
"Lancer une invitation permet d'érotiser la salle de bains, codifié habituellement comme un lieu d'hygiène", note Alexandra Hubin, sexologue. Autrement dit, dès lors qu'on propose à notre partenaire de regarder la douche sous un autre angle, on change de registre.  

On choisit la bonne température
Trop chaude ou trop froide, l'eau ? Chacun ses goûts. On démarre avec de l'eau chaude, température habituelle. On pourra varier au fil de l'excitation, car une fois dans le plaisir, on peut aimer que ça brûle ou fasse trembler.

On trouve des prises
Menons notre enquête seule avant. Il y a bien des prises sous cette douche, qui nous permettront de nous tenir sans risque. Et si on veut vraiment éviter la chute, un tapis de douche sera utile.

Par derrière
L'idéal, sous la douche, c'est monsieur qui se met derrière tandis qu'on matte le mur ou la vitre. "C'est la position la plus accessible sous la douche", précise la sexologue. On se penche plus ou moins selon nos tailles, afin que la pénétration soit aisée. Et puis, changer d'angle permettra aussi de découvrir de nouvelles sensations. On peut être à quatre-vingt-dix degrés pour voir. Si on a une baignoire, on peut lever une jambe que l'on pose dans un coin : ainsi, on est fixé et "plus ouverte".

Préliminaires only
Si notre douche est sommaire et qu'on ne peut trouver appui que sur un range savon ventousé, on profitera de ce moment pour des préliminaires ou tout simplement un rapport sans pénétration. Faire du sexe ainsi, c'est très bon. Soit on finit là, soit on file dans la chambre après. En tout cas, pour une fellation, un cunnilingus, des caresses diverses, on est très bien, non ? "Un rapport sexuel peut tout à fait se définir sans pénétration, précise Alexandra Hubin. On peut partager un moment intime et confortable en profitant du pouvoir érotique de l'eau sans se risquer à un exercice périlleux !"

Pleine conscience
"L'eau est l'élément maître de la douche, très stimulant", explique Alexandra Hubin. Sinon, on passe à côté de cette valeur ajoutée. Alors on profite de la sensation de l'eau sur notre corps. On peut s'amuser, seule sous la douche, à s'exercer à la pleine conscience. On prend le temps de se connecter à la sensation de l'eau, son odeur, sa température, sa pression. Pour vivre plus intensément ce rapport à deux sous la pluie.

Voir aussi :