Les hommes grossissent les chiffres sur leur sexe

Une étude menée par le site de rencontres Saucy Dates révèle que les hommes auraient la fâcheuse tendance à surestimer la taille de leur sexe. Qui sont les plus gros menteurs ?

© Valery Kachaev

Si le nez de Pinocchio s'allonge à chaque fois qu'il ment, il n'en est pas de même pour le pénis des hommes. Dans une nouvelle enquête, le site de rencontres Saucy Dates a vérifié si ces derniers pouvaient faire preuve d'honnêteté sur la taille de leur sexe et a interrogé un échantillon de 1 715 personnes, dont 762 personnes étaient des femmes. L'étude se base sur une comparaison entre l'estimation des hommes et celle des femmes. Le constat est flagrant : en ce qui concerne la modestie, c'est raté pour les Australiens et les Américains ! La gent masculine de ces deux pays se place en première et deuxième position dans le classement des hommes susceptibles de mentir sur la taille de leur sexe. En effet, les Australiens battent le record et exagèrent la taille de leur pénis de 17,5%. 

L'Inde est la grande gagnante du prix de l'humilité ; les hommes miseraient tout sur la discrétion et sous-estimeraient la taille de leur pénis de 3,8%, en comparaison avec la taille estimée par les Indiennes questionnées. Le Canada s'illustre aussi dans le palmarès des pays les plus modestes : les femmes estiment que la taille moyenne des Canadiens est de 17 centimètres tandis que les hommes se disent moins gâtés par la nature. Si le taux d'exagération des Britanniques reste modeste (3,6%), il n'en est pas de même pour les Australiens. En comparaison avec la taille moyenne donnée par les Australiennes, le taux de grossissement chez les hommes s'élèverait à 17,5%. Globalement, les femmes s'accordent à dire que la taille moyenne du sexe des hommes s'élève à 15 centimètres ; une donnée que la gent masculine augmente de 5,6%.

L'étude, qui n'a pas révélé les résultats des Européens, n'a pas dévoilé la taille précise du sexe des hommes et s'est uniquement basée sur les constats des femmes de ces différents pays. Cette expérience prouve, cependant, qu'une grande majorité des hommes préfère mentir à leurs compagnes. Seraient-ils complexés ? La réponse n'est pas claire. Toutefois, la prochaine fois qu'un homme évoquera la taille de son sexe, n'oubliez pas d'en soustraire 5,6%.

Voir aussi: