La musique, aussi jouissive qu'un orgasme

La musique stimulerait les mêmes parties du cerveau que le sexe ou la consommation de drogues, d'après une étude menée par l'Université de McGill.

La musique, aussi jouissive qu'un orgasme
© Igor Mojzes

Avez-vous déjà eu des frissons en écoutant votre chanson préférée ? Normal : écouter de la musique serait aussi addictif que faire l'amour avec son partenaire. Une constatation étonnante qui ressort d'une étude récemment publiée dans le journal Scientific Reports. Cette expérience, dirigée par le neuroscientifique Daniel Levitin, a réuni 17 participants qui ont ingéré de la Naltrexone, un médicament empêchant la sécrétion dans le cerveau d'opioïdes, libérés lors de rapports sexuels et qui produisent une sensation de plénitude. Privés de cette substance et face à leur chanson préférée, les volontaires n'ont pas apprécié la musique comme à leur habitude.

Il s'agit de la première preuve que le plaisir éprouvé lorsque l'on écoute de la musique, ou lors d'un rapport sexuel, est provoquée par ces opioïdes. Selon le rapport de l'étude, ce qui procure du plaisir peut cependant entraîner des comportements dangereux pour la vie d'autrui. Cette enquête est un grand pas en avant vers la compréhension des mécanismes chimiques entraînant le plaisir, peu connus jusqu'à présent, et peut potentiellement apporter une aide précieuse dans le traitement contre les addictions. Le slogan "Sex, drugs and rock 'n' roll" prend tout son sens…

Voir aussi :