Comment prendre son pied sur une table ?

La position "table de réunion", parfois appelée Cadenas, consiste à faire l'amour sur le bord d'une table (moi assise, toi debout). Comment ça marche ? Quelles sont les étapes à suivre pour prendre son pied à tous les coups ? Conseils avec Alexandra Hubin, sexologue.

Comment prendre son pied sur une table ?
© 123RF

Avant même de prendre notre pied, comprenons la position : il s'agit pour la femme de s'asseoir au bord de la table, tandis que l'homme reste debout et vient la pénétrer. La position se compose de quelques variantes pour un maximum de plaisir que nous allons découvrir. Voici comment vous éclater avec une table seulement (et un partenaire).

On choisit sa table : elle peut être de réunion (toujours très sympa de s'envoyer en l'air dans un lieu interdit décoré de dossiers), de cuisine, de salle-à-manger, de restaurant (des fois qu'on nous ait oubliés dedans), à langer (mais voyez avec votre conscience), de jardin (avec les beaux jours, c'est sympa comme tout), d'appoint (pour un quickie).

On veille à ce qu'elle soit solide (surtout si elle ne nous appartient pas). Autre chose importante, comme le notifie Alexandra Hubin, sexologue et coauteure de Je Sexopositive ! (Ed. Eyrolles) : "La table doit être à bonne hauteur pour l'homme." (Au pire, optez pour la table basse).

On débarrasse violemment la table avant de s'y installer : un geste sauvage et carrément excitant, qui nous amène à penser que sur cette table, le plaisir sera fou. Ça fait partie des préliminaires. Et plus on balance de trucs au sol, plus le ton est sauvage. "La table est chargée en érotisme parce qu'elle apporte une note de changement tout en offrant une position accessible lorsqu'on s'assied au bord", relève Alexandra Hubin.

Notre homme nous soulève et nous dépose sur la table, tout en nous regardant droit dans les yeux.

On positionne bien ses fesses : installez-vous au bord de la table pour que votre partenaire puisse vous pénétrer aisément. Comparaison peu glamour, mais utile : c'est comme chez le gynécologue. Il est important que vous vous sentiez à l'aise. "Pour pouvoir jouir, il faut un certain confort, car si on se contracte trop pour maintenir la position, nous ne sommes pas dans de bonnes dispositions pour accueillir le plaisir", avertit la sexologue.  

On verrouille nos jambes autour de l'homme et on dirige les mouvements avec nos pieds. Autrement dit, grâce à vos talons qui se rejoignent dans le dos de votre partenaire, rythmez les va-et-vient de la pénétration. Vous êtes maître du jeu et pouvez orienter votre plaisir et vos sensations.

On change d'angle en s'allongeant. Vous pouvez vous laisser plonger à l'arrière afin de changer l'angle de pénétration. Votre corps à l'horizontal et celui de votre partenaire à la verticale : voici une nouvelle position dont vous nous donnerez des nouvelles. Continuez de verrouiller vos jambes derrière votre partenaire. Mais le plaisir ne s'arrête pas là ! C'est à chaque femme de tester les différents angles de pénétration (chacune son préféré). "Certaines aimeront mettre leurs jambes autour des hanches de monsieur, sur ses épaules ou dans le creux de ses coudes, allongée ou assise. Explorez afin de trouver ce qui vous plait le plus !", précise notre experte.

On se laisse surprendre par les mouvements de notre partenaire. S'il accélère, alors vos jambes ne mènent plus la danse, mais tentent de rester accrocher. Ce sentiment de ne plus contrôler devrait vous rendre dingue de plaisir, surtout si vous êtes allongée et que vous vous agrippez sur les côtés de la table pour ne pas vous envoler sous les coups de la pénétration. (Pas mal, non ?). "Ce petit rapport de soumission peut être très agréable. Faire l'amour sur une table a un caractère fantasmatique, et on peut jouer aussi bien à la dominante qu'à la dominée", explique Alexandra Hubin.

Il ne vous reste plus qu'à vous procurer une table, des fois que ce ne soit pas encore fait.

Voir aussi :