L'orgasme féminin, un mystère enfin résolu ?

Après des années de fantasmes et d'interrogations pour les hommes, mais aussi pour nous, l'orgasme féminin est en partie expliqué par des chercheurs américains. La jouissance liée à l'acte sexuel serait une évolution d'une fonction reproductive.

© Sirawit Hengthabthim / 123 RF

Ce n'est un secret pour personne : en matière d'orgasme et de plaisir sexuel, hommes et femmes sont inégaux. Si l'éjaculation qui va avec l'orgasme chez monsieur est nécessaire à la reproduction, la jouissance de madame ne l'est pas. Les scientifiques ont longtemps tenté d'expliquer pourquoi certaines femmes atteignaient le nirvana lors de la pénétration et pouvaient, a contrario, se reproduire sans orgasme. La réponse, ou en tout cas une piste, est donnée par des spécialistes américains en... zoologie (oui, oui !). Ces chercheurs de l'université de Yale ont publié les résultats de leurs travaux dans le Journal of Experimental Zoology.

Selon eux, l'orgasme féminin a une fonction biologique, héritée de l'évolution. En étudiant l'anatomie de différents mammifères, comme les chats, les lapins ou les éléphants, les chercheurs ont appris que la montée d'hormones était liée à la pénétration. L'orgasme correspondait alors à un signal envoyé aux ovaires pour qu'ils libèrent leurs ovules. L'ovulation dépendait de la pénétration et l'orgasme avait donc au départ une fonction purement reproductive. Avec l'évolution, cette fonction s'est perdue et l'ovulation chez les femmes s'est développée de manière spontanée, sans être "induite par le mâle", selon les termes de l'étude. Le plaisir a pris le pas sur la nécessité.

La jouissance comme lien affectif ?

Par ailleurs, contrairement aux femelles d'autres espèces, le clitoris des femmes est plus éloigné de leur vagin, ce qui explique qu'elles n'ont pas besoin de jouir pour se reproduire, contrairement à d'autres femelles dont les fonctions reproductives dépendent d'un orgasme, leur clitoris étant plus proche, si ce n'est à l'intérieur, de leur vagin.

Mais pourquoi les femmes ont encore des orgasmes si ceux-ci ne sont plus nécessaires à la reproduction ? Mihaela Pavličev, l'une des co-auteurs de l'étude, a expliqué au Journal of Experimental Zoology : "Il y a beaucoup de débat sur le fait que l'orgasme pourrait avoir d'autres fonctions, comme créer des comportements d'attachement, par exemple." D'autres spécialistes, comme Elisabeth Lloyd, professeure de biologie à l'Université d'Indiana, déplore auprès du Guardian que cette théorie ne prenne pas en compte les aspects neurologiques et musculaires de l'orgasme féminin. Orgasme, Ô désespoir, le mystère n'est donc pas totalement résolu.

© Sirawit Hengthabthim / 123 RF

Voir aussi :