Ils ont retrouvé leur premier amour Alain : "On parle, on dîne et ça part en live"

Alain, 45 ans, entrepreneur, un enfant

Alain et Hélène se sont rencontrés à l'âge de 8 ans. Un amour d'enfance comme on en connaît tous. Pourtant, entre ces deux-là, il y a quelque chose de fort, de différent. Et ils ne s'y sont pas trompés ! Il nous raconte comment ils se sont retrouvés.
"Je la revois encore avec son manteau bleu en poils de brosse, complètement déjantée. La fille s'appelle Hélène et j'ai 8 ans. On s'aime en mangeant des bonbons, nos bouches se rencontrent avec le jeu de la réglisse...
Je n'ai plus aucune nouvelle jusqu'à ce dîner. J'ai 20 ans. Elle a grossi, elle porte une veste vert-pomme avec des petits bonshommes. Toujours aussi folle. J'adore. Je suis touché. Notre amour dure plus d'un an, intense et fusionnel. Elle me largue. Trop de décalage. Je vis d'autres amours mais jamais la même émotion. Pendant ces années, je pense à elle comme à une vieille amie. Comment je la revois ? Un soir, elle me laisse un message me proposant un verre. Pas question de la rappeler, je suis sûr de craquer. Je ne veux pas retomber dans une histoire, mon célibat est trop frais. Je souhaite m?occuper de ma fille. Mais elle insiste et débarque avec ses yeux verts et sa peau bronzée. Terriblement fondante. On parle, on dîne et ça part en live. Les mêmes sensations, les mêmes envies de faire l'amour, les mêmes délires qu'à 20 ans. Elle n'est plus jamais repartie. Un an et demi plus tard, on s?est marié – une première pour tous les deux – pour concrétiser notre histoire.
Avec du recul ? Ça n'aurait jamais tenu plus tôt car on était trop jeune et entier. Aujourd'hui, "on a de la bouteille". On arrive à arrondir les angles."

Sommaire