Et si je testais le coaching amoureux ? Marre d'être célibataire et d'accumuler les échecs !

 

Il existe bien sûr de multiples raisons de faire appel à un coach de l'amour. Nous avons sélectionné trois situations parmi les plus fréquentes. Et celle à qui tout le monde pense quand on parle coaching, c'est bien sûr celle de la célibataire endurcie qui cherche l'amouuur.

emma représente un cas typique : elle a testé les méthodes de rencontre, sur
Emma représente un cas typique : elle a testé les méthodes de rencontre, sur internet notamment, mais n'a jamais réussi à trouver cette fameuse âme soeur. © Gina Sanders - Fotolia.com

Cas typique : Emma vient de fêter ses 34 ans. Des histoires, elle en a eu quelques-unes. Mais rien de bien sérieux, à part ce premier amour qui s'est consumé en une petite année. Depuis, elle a enchaîné les aventures sans lendemain et les amourettes de quelques mois. Des hommes, elle en a aimés, mais jamais ceux qui s'intéressaient à elle ou qui étaient disponibles.

Bref, l'amour pour Emma, c'est un peu le parcours du combattant et, à 34 ans, elle ne voit pas très bien comment sortir de cette impasse. Elle a l'impression d'avoir tout essayé : les amis des amis, les sites de rencontre, se remettre en question, être sage et ne rien demander pour que son compagnon ne la trouve pas trop "en demande", exiger au contraire l'impossible dans l'espoir de récolter quelques miettes... Mais rien n'y fait, la preuve : Emma est depuis dix ans la célibataire de service, celle qui vient sans son "+1" aux soirées.

L'ennui, c'est que cet état de fait qui était rigolo il y a dix ans commence à devenir pesant. Emma en a marre de voir ses copines partir en week-end en amoureux, se marier, faire des enfants... Tandis qu'elle reste sur le banc de touche. Sans compter qu'une donnée importante commence à peser dans sa balance : son âge. Eh oui, même si elle ne passe pas son temps face à son miroir à chercher de nouvelles rides, Emma sait qu'il ne lui reste que quelques années pour trouver un père potentiel pour sa future progéniture et "procréer". Cela ne fait que rajouter à la pression.

Alors, comment débrouiller tout ça rapidement et inverser la tendance, retrouver le chemin de la sérénité et, enfin, "rencontrer quelqu'un", comme on dit ? Ses copines ne sont pas avares de conseils en tous genres. Elles croient toutes savoir mieux qu'Emma ce qui ne va pas chez elle. Mais en même temps, Emma a du mal à les prendre au sérieux : elle les connaît depuis si longtemps, elle connaît leurs travers à elles, elle sait comment leurs histoires de couples influencent leur jugement. C'est facile de conseiller de ne pas être trop dans l'attente, quand on a rencontré son mari sur les bancs de la fac ! La solution se trouve peut-être pour Emma dans le coaching : une personne qui, en quelques séances, l'aidera à y voir plus clair dans ses attentes, les raisons de ses échecs et lui posera des questions qui l'aideront à avancer sur le chemin qui est bon pour elle.

 

Sommaire