Re-trouver l'amour à 30, 40 ou 50 ans A 40 ans : famille à recomposer et emplois du temps surchargés

 

Si vous flirtez aujourd'hui avec la quarantaine, il y a de bonnes chances pour que vous ayez déjà procrée avec votre ancien compagnon. Un, deux, trois enfants... Pas toujours facile à concilier avec une vie amoureuse débutante. A fortiori si votre nouvel ami est dans la même situation. Et sans compter qu'au boulot, en ce moment, vous commencez à bien avancer et vous n'avez pas l'intention de lâcher prise.

Bon, on se pose, on respire et on se calme. Oui, votre vie est déjà bien remplie et oui, il vous faut consacrer du temps à vos enfants. D'ailleurs, ce n'est même pas un devoir mais un besoin, pour vous comme pour eux. Loin de nous l'idée de vous en éloigner. Ceci dit, vous devez apprendre à vous réserver du temps pour vous. C'est normal et sain. Vos enfants ne vous en voudront pas. Au contraire, cela leur fera même du bien de ne pas être tout le temps avec vous, en cercle fermé. Reste la question cruciale : qui va les garder pendant que vous serez partie en goguette ? L'évidente solution de la baby-sitter n'est pas toujours possible à mettre en œuvre, notamment pour des raisons financières. Mais vous avez bien des proches (famille, amis, parents d'élèves) qui accepteraient de garder un œil sur eux de temps en temps, non ? A charge de revanche, bien sûr !

Quant à votre carrière, oui, elle est importante aussi. Mais vous serez certainement d'accord pour admettre que votre vie ne peut pas uniquement s'épanouir dans le travail. Soyez à fond pendant les horaires de bureau, concentrée à 100%, mais faites passer votre cerveau en mode détente dès que vous franchissez le seuil de l'entreprise pour vous retrouver à l'air libre.

Reste la question de la présentation du nouveau conjoint aux enfants. Il n'y a évidemment pas de mode d'emploi en la matière. Voici seulement quelques pistes à réfléchir :

 Mieux vaut peut-être attendre d'être sûre de cette histoire. L'épreuve de la présentation est difficile, surtout pour vous. Autant ne pas vous l'imposer pour quelque chose qui n'en vaut pas la peine.

 Rappelez-vous que les enfants sont souvent beaucoup plus ouverts que les grands. Ce dont vous vous faites une montagne, ils trouveront peut-être cela tout naturel.

 Evitez de leur mentir. Ce n'est pas parce qu'ils sont petits qu'ils n'ont pas le droit à la vérité. D'autant que bien souvent, ils ne sont pas dupes.

 Souvenez-vous que votre nouveau conjoint n'est pas, pour vos enfants, leur nouveau papa. Il va avoir une place oui, mais c'est à vous tous de définir laquelle.

 Faites confiance à votre instinct...

 

 

Sommaire