Pourquoi nous sommes toutes amoureuses de George Clooney Il est très intelligent et il a des convictions artistiques

Evidemment, le rôle qui l'a fait connaître n'est pas nécessairement très représentatif. Le beau pédiatre Doug Ross de la série télévisée Urgences, qui faisait chavirer les cœurs des infirmières, n'avait pas grand-chose du héros de cinéma d'auteur. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que George a longtemps mangé de la vache enragée avant de devenir célèbre.  Pour survivre, il acceptait donc tous les rôles qu'on voulait bien lui donner. C'est comme ça qu'il a figuré au casting du désormais célèbre nanar "Le retour des tomates tueuses".

très vite, clooney commence à réaliser et produire des films plus confidentiels
Très vite, Clooney commence à réaliser et produire des films plus confidentiels et plus "politiques" : une jolie tête bien faite, c'est séduisant ! © Metropolitan FilmExport

Mais grâce à Urgences, la carrière de Clooney décolle dans les années 1990. Il enchaîne quelques films grand public, histoire d'amasser suffisamment d'argent pour ne plus craindre les fins de mois difficiles. Dès la fin des années 1990, George Clooney marque sa préférence pour le cinéma d'auteur et tourne un film des frères Coen, "O brother, where art thou ?", avant de fonder sa propose société de production avec son ami Steven Soderbergh, Section Eight.

Elle leur servira à produire des films pas nécessairement grand public. D'ailleurs, depuis, la carrière de George est tournée vers les productions plus "intellectuelles", qui véhiculent un message. "Good night and good luck" rend hommage à la lutte contre le Maccarthysme". Pour faire ce film qu'il a co-écrit, il a dû mettre en gage sa maison de Los Angeles, tout de même. Pour "Syriana", films d'espionnage, il a dû prendre 15 à 20 kg. Il s'est par ailleurs sérieusement blessé sur le tournage, au point d'en souffrir encore des mois plus tard. "Confessions d'un homme dangereux", "The Good German"... Autant de films qui montrent qu'il souhaite s'impliquer dans des projets sérieux, quitte à perdre de l'argent et à écorner son image de beau célibataire.

 

Entre cinéma d'auteur et grand public

Mais George n'oublie pas de s'amuser non plus. "Ocean's eleven" est pour lui une vraie partie de plaisir, et ce d'autant plus qu'il tourne avec Brad Pitt, l'un de ses meilleurs amis.

 

Entre œuvres sérieuses, voire militantes, et films grand public, George Clooney réussit à harmoniser sa carrière pour plaire au plus grand nombre d'entre nous, tout en lui donnant un cachet bien personnel. Comment ne pas craquer, hein ?

En général : Un homme décidé et qui sait ce qu'il veut dégage souvent un parfum de pouvoir et d'autorité qui n'est pas pour déplaire à beaucoup d'entre nous. Certes, cela ne veut pas dire que l'on n'essaiera pas de le changer par la suite. Mais ce côté très mâle de l'homme qui a des convictions et qui les assume en a déjà fait chanceler plus d'une. Ah oui, vous aussi ?

 

Sommaire