Pourquoi nous sommes toutes amoureuses de George Clooney Il est riche (et il s'en fiche)

Comment ça voilà un argument qui n'en est pas un ?! Avouez que George a tout de même plus de charme avec quelques millions dans chaque poche que s'il pointait à l'ANPE ! Loin de nous l'idée de faire l'apologie de ce type de raisonnement mais il faut l'avouer : il s'agit souvent d'une donnée non négligeable.

oui, clooney est aussi un homme riche et c'est souvent attirant, pas besoin de
Oui, Clooney est aussi un homme riche et c'est souvent attirant, pas besoin de se le cacher. © Warner Bros

Surtout quand on pense à TOUT ce que George pourrait fait vivre à son éventuelle dulcinée grâce à cet argent. Vacances de rêves sur une plage paradisiaque, dîner aux chandelles dans un délicieux restaurant privatisé pour l'occasion, jours heureux dans une belle villa entourée d'un immense parc, petits cadeaux improvisés... On a beau dire, c'est tout de même plus agréable de vivre un bel amour à l'ombre des cocotiers plutôt que dans une HLM mal insonorisée !

Pour de nobles causes

Ce qui est bien avec George, c'est que l'argent, depuis qu'il en a plus que suffisamment pour faire ce qu'il veut de sa vie, il n'y fait plus vraiment attention. Evidemment, c'est plus facile de ne pas y penser quand on en a. Mais combien sont-ils à essayer d'en amasser toujours plus ? Alors que George, lui, son argent, il s'en sert pour accomplir des projets qui lui tiennent à cœur. Un film à gros budget de temps en temps et plein de petits films non commerciaux. D'ailleurs, il aime à dire qu'il a fait un paquet de films qui n'ont pas été rentables ! Le reste, il l'investit dans ses sociétés de production, pour promouvoir le cinéma qu'il aime, ou dans des causes qui lui semblent justes.

 

En général : Ah, l'argent ! Bon, ce n'est peut-être pas votre cas à vous, mais il faut convenir qu'on en a vu plus d'une épouser son mari parce qu'il avait un compte en banque bien rempli ! Donc autant ne pas se le cacher, il s'agit là aussi d'une des raisons pour lesquelles George plaît au plus grand nombre (pas à vous, oui, on sait !).

Sommaire