Amour de jeunesse : l'oublier ou pas ? Notre premier amour : notre mère

On l'ignore souvent, mais notre amour de jeunesse et donc nos choix amoureux ultérieurs sont aussi fortement liés à l'amour que nous avons reçu de nos propres parents. "Là encore le lien à la mère revient : c'est le premier amour, tout y était satisfait. Il y a aussi une idéalisation de la relation avec elle. Il y a un lien avec la relation qu'on a eue avec notre mère lorsqu'on était bébé (toucher, contact, sensations) qui a une grande influence sur le versant émotionnel".

L'image du couple parental

Mais l'amour paternel est aussi important, pour sa fille (versant oedipien) et pour son fils par l'identification au masculin. En effet, le couple parental aussi a une influence importante sur notre future vie amoureuse : quelle image du couple a-t-on vu durant son enfance ?

Maria, par exemple, a toujours entendu sa mère dénigrer les hommes en général et son père (qui les a laissées à sa naissance) en particulier. Elle a eu beaucoup de mal à acquérir une relation saine avec les hommes par la suite. Elle leur faisait toujours tout un tas de reproches, le plus souvent injustifiés. La raison est sans doute liée à son enfance et à l'image qu'elle a eu des hommes par sa mère. Une fois cet aspect compris au cours d'une thérapie, Maria a trouvé un homme avec qui elle vit une belle histoire depuis plusieurs années.

Modèle à suivre ou à éviter ?

L'image du couple que l'on a par ses parents pendant l'enfance sert donc en partie de modèle aux futures relations amoureuses. Elle n'est évidemment pas figée, mais il est important d'en être conscient pour éviter de penser que la normalité est uniquement là.

Sommaire