Dis moi ce que tu manges, je te dirai si tu me plais

La nourriture pourrait nous aider à séduire sur les sites et applis de rencontres, à en croire une étude menée par Zoosk. Qui l'eût cru ?

Dis moi ce que tu manges, je te dirai si tu me plais
© 123RF - Dolgachov

L'appétit vient en mangeant, dit l'adage. Les mecs aussi ? Selon une enquête menée par le site de rencontres Zoosk, mentionner la nourriture sur son profil pourrait nous rendre plus attractif. L'étude nous apprend que citer certains mets pourrait accroître les chances d'obtenir des réponses lors des premiers échanges de messages.

A commencer par le guacamole, qui augmenterait les chances d'avoir un retour de 144 %. Viennent ensuite les pommes de terre (101 %), le chocolat (100 %), la salade (97 %) et les sushis (93 %). L'enquête précise qu'il y a certaines exceptions : malheureusement, bien que ce soit délicieux et visuellement merveilleux, parler de poulet frit sur son profil réduit de 15 % les chances. La palme du dégoût revient toutefois aux ignames, avec 70 % de chances en moins.

Les food addicts auraient la cote : les personnes qui se définissent comme des "foodies" recevraient 82 % de messages de plus que les autres utilisateurs, quand ceux qui se définissent comme des cuisiniers auraient 26 % de chances en plus. Enfin, parler avec son crush de nourriture pourrait aider à lancer une conversation et particulièrement... les aubergines. Celles-ci permettraient d'obtenir 10 % de chances en plus d'obtenir une réponse que la moyenne. L'étude ne dit pas si l'emploi de l'émoji aussi...

Voir aussi :