Qui drague le mieux en Europe ?

Trouver l'amour en ligne pour ne pas passer l'hiver solo est votre objectif du moment. Et comme vous ne vous fermez aucune porte, vous visez aussi bien un(e) Français(e) qu'un(e) Italien(ne) ou un(e) Anglais(e). Ca tombe bien, une étude révèle les techniques de séduction 2.0 à travers l'Europe.

Qui drague le mieux en Europe ?
© konstantynov /123RF

Après les amourettes d'été, place aux flirts d'hiver. Et comme il commence à faire froid, on reste bien au chaud pour trouver l’âme sœur grâce aux appli et sites de rencontres, où l'on croise de plus en plus d'étrangers. Pour mettre toutes les chances de son côté (et un Européen dans son lit), l'application Once révèle les habitudes de ses utilisateurs sur le Vieux Continent.

Seuls 48 % des Français prennent le temps de rédiger quelques phrases de présentation, alors que la description est primordiale pour savoir à qui on a à faire. Les Anglais (64 %), Allemands (61 %) et Italiens (60 %) accordent plus d'importance à ces punchlines qui permettent de se vendre. La description c'est bien, mais avec une photo c'est mieux ! Les Français et Anglais ont tout compris puisqu'ils téléchargent 4,6 et 5,2 photos en moyenne pour illustrer leur profil et augmenter leurs chances de rencontrer l'amour. A la traîne, les Belges et les Allemands négligent quelque peu l'aspect icono' avec 2,6 et 3,3 photos en moyenne.

23 messages avant le premier rendez-vous ?

Les vieilles habitudes sont tenaces en France ! Une majorité d'hommes (82 %) se charge de faire le premier pas par message. Les femmes sont visiblement encore un peu habituées à ce qu'on leur fasse la cour. C'est notamment le cas en Suisse, où 88 % d'hommes s'occupent de débuter la conversation, mais également en Grande-Bretagne et en Belgique (85 %), en Italie (84 %) et en Autriche (83 %). Passée l'appréhension possible des premiers mots, les utilisateurs français échangent 23 messages avant d'aller plus loin. Parler virtuellement pour mieux se connaitre, semble important pour les Italiens qui envoient 34 messages, tandis que les Allemands restent sur la réserve avec seulement 14 messages. Pas si pressés que ça les Français ? Après les premiers échanges, nous attendons environ 11 jours (pile dans la moyenne) avant de passer à l'étape suivante : la rencontre en face à face. Y'a plus qu'à !

Voir aussi :