Meetic, Tinder et cie non merci : comment trouver l'amour ?

Les sites et applis de rencontre, pour vous, c'est non ! Le virtuel tue le frisson amoureux. Mais comment faire pour trouver l'homme de vos rêves sans cet outil devenu incontournable ? En utilisant leur mécanisme… IRL, pardi ! Démo en 4 conseils.

© 123RF

Hier encore, votre tante vous demandait où vous en étiez dans votre recherche amoureuse. Vous avez baissé les yeux, elle a compris et vous a alors suggéré "les sites de rencontres ma jolie". Mais pour vous, c'est hors de question ! Vous êtes certaine d'une chose : vous voulez vivre une rencontre réelle, un coup de foudre les yeux dans les yeux, sans vous résoudre à vous connecter à une appli ou un site. Comment trouver l'amour sans être online ? On vous montre comment utiliser le concept des applis de rencontre dans la vraie vie pour dénicher la perle rare !

Je bosse mon profil

Oui, de la même façon que je soigne ma photo en ligne, je soigne mon image dans le réel. Soigner mon image ne veut pas dire sortir photoshopée, non plus en noir et blanc ou en duckface, mais simplement me sentir bien dans ses pompes tout en notant que selon "ma photo" j'envoie des signaux ! Trop vulgaire ? Trop discrète ? Je mets le nez dehors avec une dégaine qui me correspond. Et je reste cohérente, comme sur Internet : je ne montre pas une image de moi complètement faussée. Je suis celle que je suis, je ne triche pas.

Je me géolocalise

En ligne, on indique où l'on se trouve pour voir quels garçons rodent autour de nous. Dans la vraie vie, je n'ai qu'à bouger et ouvrir les yeux, ça revient au même. Puisque je ne trouverai pas l'amour enfermée chez moi, je sors, je multiplie mes chances en m'épinglant un peu partout dans la ville ! Inutile de se géolocaliser en boîte de nuit si ce n'est pas son truc. Les cours de tennis ça marche aussi. Même dans le bus. Bref, ça marche partout, sauf chez moi. À moins que mon colocataire m'ait tapé dans l'œil. Mais c'est dommage, il est sur Tinder.

Je m'appuie sur les amis des amis

Les applis l'ont compris : le monde est petit. Si bien qu'elles nous montrent toutes, ou presque, les amis en commun que l'on a avec tel ou tel profil. Quoi de plus rassurant qu'un garçon qui a fait l'école maternelle avec cette vieille collègue à nous ? En tout cas, l'homme de notre vie est peut-être l'ami d'un ami d'un ami. Alors sans être connectée, je force tout doux les liens dans la vraie vie en acceptant les soirées d'anniversaire et les mariages et toutes ces fêtes qui rassemblent du monde, beaucoup de monde. En gros, je fais le même job que l'appli mais avec la tête levée et le réseau de mon réseau sous mes yeux, en train de danser. 

Je discute avec plein de garçons

En ligne, on choisit à qui l'on parle. Pourquoi ne pas reproduire cette opportunité dans la vraie vie ? Je me lance au détour d'une rue ou en soirée. Plus difficile que derrière un écran ? Certes. Mais vais-je en mourir ? Non. C'est même plutôt sympa : j'ose, je frissonne, et peu importe l'issue, je suis fière de moi. Il aurait été dommage de zapper ce garçon-là. Parce que bon, sur les applis, on trouve la Terre entière, mais je n'oublie pas que dans la vraie vie aussi ; il suffit simplement d'approcher mes cibles… avec mes pieds, plutôt que mes doigts.

4 trucs quand même mieux dans la vraie vie
  • On n'a pas besoin d'attendre un match quand un homme nous plaît : on peut foncer
  • On ne paie pas pour revenir en arrière si on vient de croiser un beau garçon sur le boulevard
  • Aborder un homme en disant "Salut ça va ?" avec un ton marrant, ça passe beaucoup mieux que dans un tchat
  • Si on tombe sur notre père par hasard, ce n'est pas trop gênant

Voir aussi :