Bumble, l'appli de rencontres féministe

La co-fondatrice de Tinder, Whitney Wolfe, a décidé de créer une nouvelle application de rencontres spécialement conçue pour les femmes. Le but : bouleverser les codes des rencontres "standards".

© © Fotolia.com

Les applications et les sites de rencontres ne cessent de se multiplier ces dernières années. Entre Tinder, Happn ou Adopteunmec.com, dur dur de savoir vers quel outil se tourner pour faire des rencontres. Whitney Wolfe a choisi de cibler la gent féminine avec sa nouvelle application Bumble. Ici, point de sélection purement physique, mais une appli créée par une femme et pour les femmes. Bumble signifie "bourdon" en anglais d'où le slogan revendiqué sur l'appli disponible sur l'Apple Store : "Étends ta ruche". Mais qu'est-ce qui fait la particularité de cette application par rapport à ces concurrentes ?

Sa fondatrice est une femme

Whitney Wolfe est la co-fondatrice de Tinder. Elle a démissionné en 2014, lassée de subir quotidiennement "harcèlement sexuel atroce" et "discrimination sexiste" de la part de ses collègues Justin Mateen et Sean Rad. Victorieuse à son procès, elle a gagné 1 million de dollars selon Slate. Une somme qui lui a permis de se relancer dans l'aventure, mais d'un point de vue féministe cette fois-ci.

Les femmes font le premier pas

Autre détail qui a son importance et non des moindres : avec Bumble, ce sont les femmes qui lancent la conversation. Sur le même principe que Tinder qui fonctionne par géolocalisation, un "macth" apparaît sur votre écran en fonction de vos affinités. L'utilisatrice a alors le choix d'envoyer un message – ou pas – sous 24h avant que le profil du prétendant ne disparaisse de la base personnelle. L'occasion d'inciter les femmes à faire le premier pas et bousculer les codes instaurés par la société.

Plus de sécurité

Toutes les photos envoyées et reçues sont marquées du nom de l'utilisateur pour éviter les dérives d'envoi de clichés peu appropriés. Dans ce cas, on peut afficher publiquement son harceleur ce qui les incite à réfléchir avant d'envoyer des clichés de nus par exemple.

Bumble, disponible sur Apple Store et Google Play.

© Fotolia.com

Voir aussi :