Tinder, bientôt interdit aux mineurs

Tinder va restreindre l'accès des moins de 18 ans à son réseau. La catégorie spéciale 13-17 ans va disparaître. Une initiative qui ne concernera que 3% des membres sur plus de 10 millions d'utilisateurs.

© ROBIN UTRECHT/SIPA

La célèbre application de rencontres Tinder a décidé de faire évoluer ses conditions d'utilisations. Les mineurs ne pourront plus balayer leur pouce de droite à gauche (ou vice-versa). Pourquoi ce changement si soudain ? Rosette Pambakian, vice-présidente de la com' chez Tinder, a déclaré sans plus de détails : "Sur une plate-forme qui a facilité 11 milliards de rencontres, nous avons la responsabilité d'évaluer en permanence les expériences offertes à nos utilisateurs."
Depuis la création de l'appli en 2012, les adolescents âgés de 13 à 17 ans pouvaient utiliser Tinder à leur convenance. La seule restriction résidait dans le fait qu'ils ne pouvaient correspondre qu'avec des gens de la même tranche d'âge qu'eux. Avec cette nouvelle politique, dès la semaine prochaine, seuls les membres de plus de 18 ans pourront profiter de l'algorithme. Or il est facile de mentir sur son âge avec l'inscription via Facebook et de se vieillir intentionnellement. Au moins, les adultes ne pourront plus se faire passer pour des adolescents. Un bon point pour protéger les mineurs des dérives des rencontres sur smartphones. Tinder précise que cette restriction ne concernera que 3% de son public.

L'application Tinder freine son accès aux mineurs  © ROBIN UTRECHT/SIPA

Voir aussi :