5 conseils pour rencontrer l'amour cette année

On l’attend, la perle rare. Venue tout droit du ciel, on l’espère un beau matin dans notre canapé (ou en train de passer l’aspirateur, on a souvent l’espoir utile). Sauf que les perles rares ne tombent pas – vraiment – du ciel. Voici 5 précieux conseils de la part d'Inga Verbeeck, matchmakeuse chez Ivy International, agence matrimoniale, pour rencontrer l’âme sœur en 2016.

© Fotolia

Osez
Il est impératif que vous soyez accessibles aux autres. N'attendez pas chez vous que quelqu'un vienne frapper à la porte. Sortez avec des amis, parlez aux gens, et si quelqu'un vous plaît, il suffit parfois de dire bonjour ou de sourire. Et ça, ce n'est pas très compliqué : c'est juste poli. Alors si on a le sentiment que notre sourire veut tout dire, on peut se persuader – pour se rassurer – qu'on fait juste dans la cordialité. Et ensuite, on se répète que même si notre sourire veut tout dire, c'est finalement tant mieux : si l'autre pense qu'on a de l'intérêt pour lui, il en aura nécessairement pour nous (question de flatterie et de curiosité).

Ne vous fiez pas aux apparences
Le look de quelqu'un est important, surtout au premier regard. Mais n'oubliez pas que les apparences peuvent cacher des trésors ou des mauvaises surprises. Un beau regard, c'est bien, c'est même très agréable et prometteur, sauf que parfois on finit déçue. Pas grave, on aura essayé. Le plus important dans tout ça, c'est de tenter même si les apparences nous repoussent. Qui n'a jamais trouvé quelqu'un de très beau à force de lui parler ? C'est ce qu'on appelle le charme, et on ne le voit jamais, c'est vrai, sur un vieux pull ou un visage fatigué au loin.

Restez vraie
En rencontrant quelqu'un pour la première fois, il est souvent tentant de jouer un rôle afin d'impressionner cette personne. Mais n'oubliez pas que c'est en étant vous-même que vous arriverez à le charmer ! Non pas qu'être fausse se voit (un peu parfois) mais sur le long terme, vivre derrière des petites cachoteries fatigue. On n'ose pas relâcher la pression, on continue d'être "ce que l'autre aime de nous" sauf qu'on n'est pas vraiment nous. Un jour le déguisement tombe, et paf la déception. Alors on s'ouvre dès le début (oui, on veut une histoire sérieuse et oui on aime se coucher tôt et alors). Surtout qu'être vraie invite à être naturelle. Et on dégage quelque chose de différent. Alors pourquoi tricher si ce n'est… pour perdre du temps à enfiler un costume ?

Soyez votre propre amie
On l'a toutes et tous déjà entendu, il faut s'aimer soi-même avant de pouvoir aimer quelqu'un d'autre (mais comme ce n'est pas des conneries, on le répète). Votre partenaire idéal est quelqu'un qui reflète votre propre image. En vous aimant vous-même, vous aurez plus confiance en vous-même, et il vous sera plus naturel de vous lier à quelqu'un. Alors on s'occupe de soi, on met tout en place pour devenir son amie plutôt que son ennemie. Comment on fait ? Au quotidien, on agit avec soi comme on agirait avec sa meilleure amie : mots sympas, compliments, conseils encourageants…

Lâchez le passé
Ne vous attachez pas au vécu, mettez toute votre énergie dans le présent. Nous avons toutes et tous été blessés et le temps ne guérit pas tous les maux (mais les guérit le plus possible). Faites place pour la joie dans votre vie et l'amour suivra rapidement. Autrement dit, continuer de pleurer Robert (et de l'idéaliser) met des bâtons dans les rues. Il y a tant de rencontres à faire et de frissons à partager, alors réservez votre énergie à fixer le présent et ouvrez grand vos yeux en cultivant l'espoir d'un nouveau Robert (vachement mieux).

Merci à Inga Verbeeck, matchmakeuse pour Ivy International, agence matrimoniale.

© Fotolia