5 façons d’aborder ce mec qui me plaît

Se jeter à l’eau face à un homme qui nous plaît n’est jamais facile. Mais il existe quelques méthodes plutôt simples qui permettent de plonger en gardant pieds. Prête ? 5 méthodes à tester !

© Fotolia

Jouer de son regard
Oui, jeter des œillades à notre prétendant est une manière de l’aborder. Pourquoi ? Parce que nos regards lui envoient des messages. C’est une façon de lui montrer notre intérêt pour lui et donc de le solliciter. De longs (et fréquents) regards interpellent et créent des liens. On évite simplement les regards libidineux ou complètement désespérés, qui pourraient lasser plutôt qu’intriguer.

Demander n’importe quoi
Tout prétexte est bon pour se parler donc on y va de son imagination. On lui demande n’importe quoi : du feu, un mouchoir, son chemin. Le tout est de se créer un besoin (inutile) pour entrer en contact. Si on n’aime pas mentir, on peut se moucher après, c’est toujours ça de cohérent.

Etre en difficulté devant lui
On est si petite qu’on ne peut attraper les cookies tout en haut du rayon. On n’arrive pas non plus à traîner notre grosse valise dans les escaliers du métro ou on se bat avec l’imprimante depuis dix minutes (parce qu’on l’a cassée volontairement). L’homme, tel un sauveur, nous portera secours. La petite technique du " Je rame pour que tu me vois ramer " est bien utile et permet de discuter ni une ni deux.

Surprendre
"Pile, je t’offre un café, face, tu m’en offres un". Certes, il faut rassembler son courage pour être aussi cash. Mais du courage, on en a, surtout quand on sait que cette petite phrase peut faire son effet. Qui refuserait un café si bien présenté ? Une avance aussi maligne ? Si l’autre refuse, tant pis, on paiera son café toute seule.

Utiliser Barney Stinson
Dans How I Met Your other, il y a une méthode de drague à la Barney qui nous plait bien. Pour cela, on a besoin d’une copine ou d’un copain qui nous emmène jusqu’à notre cible en disant :"hey, salut, je te présente Emilie !" et qui part ensuite (on est Emilie). Nous voilà face à cet homme qui nous plaît bien. Et même si cette méthode le fait rire et ne surfe pas sur une approche hyper sérieuse, l’important est de se retrouver face à face et de se marrer. Après, il n’y a plus qu’à.