Tourner la page avec son ex Une période de deuil ?

Redevenue célibataire, vous êtes donc plus disponible pour vos amis, vous avez ré-appris à vivre seule... En bref, vous avez consommé votre rupture. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous ayez fait le deuil de votre relation. Faire le deuil, c'est avoir pris le temps d'exprimer votre chagrin, d'être nostalgique, puis de vous reconstruire et de pardonner. Autant à vous-même qu'à lui. Tout cela dans le but d'être capable de revoir votre ex sans que sa vision ne ravive de la douleur.

Pour faire ce dur travail, encore
faut-il accepter de tourner la page avec cet ex, de le laisser derrière vous, dans votre vie passée et de comprendre que maintenant, vous allez avancer sans lui. Tout cela n'est possible que si l'on a bien digéré la rupture et ça, ça n'est pas possible que si on en a bien saisi les raisons. Sinon, c'est pratiquement peine perdue puisqu'on ne cessera de se demander pourquoi c'est terminé et que du coup, on aura plus de mal à touner la page.

Bien comprendre les raisons de la rupture

Caroline Kruse explique l'importance de bien comprendre la raison de la rupture et illustre cela en racontant l'histoire d'une de ses patientes : "les raisons de la rupture ne sont pas toujours faciles à comprendre. Ni pour celui qui est quitté, ni pour celui qui quitte et qui, plus souvent qu'on ne le pense, ne sait pas lui-même exactement pourquoi il agit ainsi. Demander des explications dans ces circonstances, à chaud, ne sert pas à grand chose.
 J'ai reçu ainsi une jeune femme que son mari avait quittée sans qu'il y ait eu entre eux de difficultés graves, de conflit majeur. Elle voulait justement qu'il lui donne des explications, il n'y parvenait pas. Elle avait beaucoup de mal à le supporter. Elle se sentait blessée narcissiquement, coupable aussi : qu'avait-t-elle fait pour qu'il la quitte? C'est au cours de sa thérapie personnelle qu'elle a compris : cet homme, pour des raisons tenant à sa propre histoire, ne pouvait pas supporter l'idée de devenir père. Et c'est au moment où elle a émis le désir d'avoir un enfant que, pris d'angoisse, et sans pouvoir le lui dire, ni se le dire à lui-même, il est parti. Le comprendre et surtout comprendre qu'il n'était pas en mesure de lui donner cette explication a beaucoup aidé cette jeune femme à porter sur cette rupture un regard pacifié."

Sommaire