Pourquoi je rêve toujours (et souvent) de mon ex ?

Si on n'a pas vu Gilbert depuis cent trente jours, on le croise trois nuits par semaine (dans nos rêves). Un ex qui s'invite entre minuit et six heures, qui nous aime ou nous déteste et nous laisse des sueurs froides au réveil, ça veut dire quoi ? Réponses.

Pourquoi je rêve toujours (et souvent) de mon ex ?
© 123RF

Un amour d'antan qui hante nos nuits : tout le monde a déjà eu à faire à ce genre de fantôme. Pour savoir pourquoi Gilbert débarque dans notre lit sans y avoir été convié, il est important de comprendre pourquoi on rêve. Lorsque l'on dort, notre cerveau traverse plusieurs phases. C'est lors du sommeil paradoxal, plus profond, que les rêves les plus longs (et dont on se souvient généralement le plus) surviennent. Pourquoi rêve-t-on de certaines choses plutôt que d'autres ? L'origine des rêves demeure bien mystérieuse. Nos songes pourraient refléter nos désirs, nos besoins, nos attentes, nos frustrations, nos peurs, nos joies, bref l'ensemble de nos émotions, même si on ne les identifie pas toujours. On remarque aussi que nos rêves ressemblent parfois à une poubelle géante, un peu comme si notre cerveau opérait un grand tri dans la nuit. Des éléments inutiles (une dame vue dans le bus, une tasse de café, un plat de purée) surgissent parfois parce que nous les avons croisés dans la journée. Ce qu'il faut retenir, c'est que notre cerveau est drôlement créatif et s'inspire de notre quotidien, nos pensées intimes, de détails plus ou moins importants. Et il s'éclate à créer des scènes qui parfois nous marquent tant… Notamment quand Gilbert, notre ex, est de la partie. Alors comment se fait-il que des semaines ou mois après la rupture, on le rencontre encore dans nos nuits ?

Hypothèse 1 ; parce que vous l'aimez encore

Évidemment, c'est la première hypothèse qui vous vient à l'esprit. A nous aussi. Peut-être que vous aimez encore votre ex, mais pas de panique. Aimer, ça veut tout et rien dire. Vous avez passé des mois ou des années avec Gilbert, suffisamment pour qu'il reste en vous trois miettes de sentiments et que votre cerveau se prenne pour une comédie romantique. Mais ces sentiments sont peut-être de la colère, de la frustration, de l'idéalisation, de la nostalgie, de l'ennui aussi… L'occasion de vous interroger sur ce que vous ressentez vraiment depuis cette séparation. Combien de miettes reste-il et quel goût ont-elles ?

Hypothèse 2 ; parce que vous voyez toujours ses amis

Et même si ses amis ne causent pas de Gilbert à toutes les soirées, il n'empêche que votre cerveau est loin d'être bête. Quand il passe une soirée avec Pierre, Paul et Jacques, il sait très bien d'où viennent ces trois mecs. Autant dire que la nuit, quand il désire tisser un scénario puissant, il travaille par association d'idées. Et si, en plus de ça, Gilbert vous a laissé un goût de déception ou de magie, votre cerveau se dit qu'il ferait un excellent premier rôle. Du coup, en pleine nuit, vous croisez Pierre qui vous confie que G. vous aime encore. Une information déroutante.

Hypothèse 3 : parce qu'il est célèbre

Là, on n'est pas rendu. Si votre ex est président de la République ou un jongleur régulièrement invité chez Patrick Sébastien, difficile de l'éviter. Il fait la Une, le buzz, il va être père (ou pas), au PSG (ou pas), son nom est partout et même vos potes adorent vous dire : "Tu as vu, Gilbert a sorti un nouveau tube ?", parce qu'avoir couché avec lui vous reliera à lui pour toujours. Le mieux que l'on puisse vous souhaiter, c'est qu'il participe aux Anges de la télé-réalité afin de devenir personne.

Hypothèse 4 : parce que c'est toujours votre gynéco

Et comme vous savez qu'il vous faut prendre rendez-vous, votre cerveau pense à Gilbert. Oui, parce que votre cerveau aime bien relire vos to-do listes dans la nuit. Mais il est possible que vous ayez décidé de changer de gynéco (quand même). Sauf que votre cerveau, ça ne lui suffit pas pour effacer Gilbert. Désormais, pour lui, qui dit frottis, stérilet, vulve, utérus et règles, signifie Gilbert.

Hypothèse 5 : parce que c'est le sosie de votre père

C'est vrai, ça, ce n'est pas de chance. En plus, il était à deux doigts de s'appeler comme votre père avec un prénom pareil. De toute façon, vous choisissez des mecs qui ressemblent à papa et vous ne faites pas exprès. Œdipe et compagnie. Résultat, comme vous n'êtes pas près d'oublier votre père, vous n'êtes pas près d'oublier Gilbert.

Hypothèse 6 : parce que vous avez (encore) bu

Il y a débat : est-ce qu'on rêve ou non quand on a trop bu ? L'alcool pourrait nous empêcher de rêver, mais le souci, c'est qu'avant de dormir, l'alcool vous réveille un peu trop. Soudainement, vous pensez à Gilbert, vous avez envie de le rappeler, vous lui écrivez "Coucou". Même si vous avez le temps de dessaouler avant d'aller au lit, votre cerveau a tout de même noté une info de taille : vous êtes entré en communication avec Gilbert tout à l'heure. Vous rêvez alors qu'il vous répond "Je t'aime". Et puis vous finissez par vous réveiller.

Hypothèse 7 : parce qu'il aimait bien McDo et KFC

Le problème des ex, c'est qu'ils aimaient bien les pizzas, McDo, les voyages ou la course à pieds. Alors dès que vous voyez une pizza, un Mc Do, un avion ou un joggeur, vous vous dites : "comme Gilbert, ce garçon si original". Votre cerveau, happy, relève ce prénom et lui propose de s'incruster dans votre nuit. On ajoute à ça une publicité pour le nouveau Veggie aperçue dans le métro, ça donne un scénario de fête à la salade verte. 

Voir aussi :