Les célibataires, dindons de la farce à Noël

D'après une enquête menée par Meetic, presque la moitié des célibataires français auraient les boules à Noël, froissés (comme du papier cadeau) par leur famille qui les enguirlande sur leur vie amoureuse.

© 123rf/citalliance

Si pour beaucoup, Noël est synonyme de joie et de retrouvailles familialles, pour d'autres, il s'agit d'un moment plus que redouté, surtout pour les célibataires. Entre tonton Dédé qui nous appelle "la vieille fille", mamie Nora qui nous demande, désolée, pourquoi on n'est pas "accompagnée" cette année et notre mère qui répète à l'envi qu'elle aimerait des petits-enfants, il y a de quoi être irritée.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas seules : selon un sondage Toluna pour Meetic*, 45% des célibataires français seraient agacés par les réflexions de leurs proches sur leur vie sentimentale. La question qu'ils appréhendent le plus ? "Quand est-­ce que tu nous présentes quelqu'un ?", pour 40% d'entre eux, talonnée de près par la peu originale "Alors, les amours ?" (pour 38%).

Les membres de la famille les plus désobligeants ? Ceux que que l'on ne croise qu'une fois par an (à Noël, justement), pour 40 % des sondés, à l'instar des oncles et tantes, plus disposés à nous demander des nouvelles de notre vie amoureuse. Viennent ensuite les parents, (à 27%), qui s'inquiètent bien évidemment de leur potentielle descendance. La famille, ce n'est pas toujours un cadeau...

*Etude réalisée par Toluna pour Meetic du 18 au 21 octobre 2016 auprès de 300 célibataires Français, représentatifs de la population célibataire nationale.

Voir aussi :