Divorce : la fin des vacances, synonyme de fin des amours ?

DIVORCE - Si le divorce est presque devenu une formalité, une étude américaine a démontré que les époux mettent plus souvent fin à leur mariage après des vacances en famille. Explications.

© apops-Fotolia

"Souhaitez-vous prendre Monsieur pour époux jusqu'à ce que les vacances vous séparent ? Oui, je le veux." Une étude américaine menée dans l'Etat de Washington entre 2001 et 2015 par Julie Brines, sociologue, et son doctorant Brian Serafini, a relevé des pics de divorces en mars et en août. Selon les 2 chercheurs, les couples attendent la fin des vacances, considérées comme un "rituel domestique", pour mettre un terme à leur union.
Le mois d'août précède la rentrée scolaire. Ce pic estival se justifie par la volonté des parents d'interférer le moins possible dans ce moment important chez les enfants, afin qu'ils ne soient pas trop perturbés en reprenant le chemin de l'école. Quant au mois de mars, l'explication est financière. Après des fêtes de fin d'année qui pèsent lourd dans le budget de chacun, le coût d'une procédure de divorce peut être difficile à assumer. Les époux attendent donc la rentrée d'argent nécessaire pour être en mesure de financer une séparation. De plus, les couples envisagent les vacances comme la dernière chance de relancer leur histoire, ce qui ne fonctionne pas toujours.

Divorce © Apops-Fotolia

Voir aussi :