Comment se faire piercer le nombril

Le piercing au nombril est l'un des plus populaires. Discret et sexy tout en étant élégant, il offre beaucoup d'avantages. Mais comment se faire piercer le nombril ? Voici quelques conseils pour passer le cap sans problème.

© 123rf

Se faire piercer le nombril : le choix du professionnel

Le choix du pierceur est particulièrement important. En effet, les risques d'infection sont importants lors du piercing. Vous pouvez demander conseil à votre entourage qui a déjà pu avoir à faire à un pierceur, mais également à votre médecin de famille qui vous donnera quelques conseils. N'hésitez pas, lorsque votre choix est presque arrêté, à demander à visiter le local du professionnel pour vérifier qu'il est propre. Observez le matériel, qui doit être stérilisé. Le pierceur doit quant à lui travailler avec des gants à usage unique. Vous retrouverez ici les 6 points à vérifier avant de choisir le professionnel.

Se faire piercer le nombril : choisir l'emplacement et la date

Avant de vous faire piercer le nombril, réfléchissez bien à son futur emplacement. Généralement, le bijou est placé sur la partie supérieure du nombril. Il est ainsi moins embêtant lorsqu'on est en position assise. Mais il est également possible de se faire piercer la partie inférieure ou les côtés, pour plus d'originalité. Sachez également que tous les nombrils ne peuvent pas être piercés : le nombril doit être en creux avec un repli. La pose d'un piercing impose certaines règles après la pose. Ainsi, il vous faudra éviter de vous baigner ou de vous exposer au soleil pendant une période d'au moins deux mois, voire plus si votre peau est longue à cicatriser. Mieux vaut donc éviter la période d'été voire du printemps pour se faire piercer. Pour pouvoir exhiber votre nombril sur les plages, faites-vous piercer pendant l'hiver. Ainsi, toutes les conditions seront réunies pour une bonne cicatrisation.

Se faire piercer le nombril : le choix du bijou

Le choix du piercing de pose est particulièrement important puisque c'est avec lui que votre peau cicatrisera. En cas de peau sensible ou sujette aux allergies, le mieux est d'opter pour un bijou en or. Les personnes qui n'ont jamais eu de problèmes de peau ou de cicatrisation peuvent préférer un acier chirurgical ou du titane (sans mélange). Une autre possibilité serait un anneau à base de bioplast biopolymère. Celui-ci a l'avantage de ne pas être rejeté par l'organisme, d'être flexible et stérilisable à l'autoclave. Le nickel et le plaqué or sont à éviter à tout prix. Quant à la forme du bijou, deux possibilités s'offrent à vous : la banane ou l'anneau. La banane est plus difficile à nettoyer que l'anneau lors de la désinfection quotidienne. Mais l'anneau a tendance à se déplacer sur le côté à cause des vêtements : le risque est de cicatriser de travers.

Et aussi :