Tout savoir sur le régime paléolithique

Qualifié de "diète ancestrale", le régime paléolithique a pour objectif de laisser de côté les habitudes alimentaires actuelles afin de reprendre le mode de nutrition de nos ancêtres.

Et aussi : notre guide des régimes pour trouver comment bien maigrir

Le régime paléo en quelques points
Pour suivre ce programme amaigrissant, il faut renoncer aux produits laitiers et aux céréales. Le fait qu’il fasse partie des régimes faibles en glucides en fait un allié de taille pour perdre du poids. Vous mangerez donc principalement des protéines, des légumes (verts, rouges et jaunes) et des fruits pauvres en amidon ainsi que des noix, des amandes, des noisettes et des graines et ceci jusqu’à satiété. Oubliez notamment les produits transformés ou en conserves, le pain, le sucre, les boissons gazeuses et tous les aliments salés. Contrairement à d’autres régimes, la méthode paléo autorise quelques repas plaisirs une, deux ou trois fois par semaine maximum.

Pour mener à bien ce programme, il est primordial d’écouter vos sensations. Il est inutile de prendre 3 repas par jour à heures fixes si vous n’avez pas faim. Il est également recommandé de faire une pause de 4 à 7 heures entre deux repas et de prendre le petit-déjeuner tôt le matin et le dîner tôt dans la soirée afin de rester le plus longtemps possible à jeun.

Résultats
Si l’on en croit certains chercheurs, suivre le régime paléolithique permettrait de retrouver forme et énergie. Il serait efficace dans la perte de poids mais aussi pour prévenir les allergies ou les maladies métaboliques.

Avantages : riche en protéines, perte de poids rapide
Inconvénients : monotone, effet yoyo