Tout savoir sur le régime Naturhouse

La marque commerciale Naturhouse spécialisée dans le traitement du surpoids propose depuis 2006 en France sa propre méthode pour perdre du poids. Vous en avez entendu parler sans trop savoir en quoi elle consiste ? Voici ce que vous devez savoir !

Naturhouse : en quoi cela consiste ?

La méthode Naturhouse n'est pas qualifiée de régime mais de "rééducation alimentaire". Elle est progressive et consiste à combiner à une alimentation stricte et faible en calories la prise de compléments alimentaires à base de plantes, de fruits et légumes. Les personnes optant pour le programme Naturhouse bénéficient d'un suivi par une diététicienne sur rendez-vous qui détermine leurs besoins. Ces consultations gratuites sont hebdomadaires dans un premier temps, puis bimensuelles et enfin mensuelles. La nutritionniste établit un plan diététique couplé de compléments alimentaires qu'elle réadapte au fil des semaines en fonction du profil de la personne.

Les différentes phases du régime Naturhouse

Il y a une première phase de perte de poids dont la durée varie selon l'objectif fixé. Les individus perdent entre 600 g et 1 kilo par semaine. Le régime alimentaire est alors assez strict : sans féculent, ni huile, ni sucre. Ensuite, une phase de stabilisation d'une durée de 8 semaines consiste à réintroduire des aliments "plaisir" sans reprendre de poids. Et enfin une phase d'entretien pour stabiliser le poids et entretenir sa silhouette.

Les avantages et les inconvénients de la méthode Naturhouse

Le suivi régulier des personnes par une diététicienne est un réel avantage. En plus du programme personnalisé aux besoins de chacun, elle favorise la motivation. En revanche, Naturhouse prévoit comme beaucoup de régimes en phase de perte de poids, une alimentation stricte et contraignante. D'autre part, plusieurs s'interrogent sur le bienfait de la prise de compléments alimentaires sur du long terme. Dans de telles circonstances, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) recommande vivement un accompagnement par un professionnel de la nutrition.