30, 40, 50 ans... A chaque âge sa solution minceur Gardez votre dynamisme

 

Pour passer ce cap délicat, il est important de comprendre ce qui se passe dans votre organisme, à quoi sont dus ces changements et comment limiter le processus. Pourquoi ne pas vous faire accompagner par un professionnel ? Vous apprendrez alors quelles sont les bonnes résolutions à prendre quant à votre hygiène de vie. Il existe en effet des principes alimentaires spécifiques à cet âge. Rassurez-vous, il est toujours possible de perdre du poids à la ménopause, même si c'est plus lent.

Bouger

Dans un premier temps, il faut bien entendu conserver une activité physique. Elle permet de préserver la masse musculaire. Au repos, le corps brûle moins de calories, il s'agit donc de compenser en augmentant les dépenses d'énergie avec des activtés d'endurance par exemple : randonnée, marche rapide, vélo. Une trentaine de minutes par jour suffisent pour éviter le stockage des graisses. Associez l'endurance à de la gym d'entretien pour galber et à du stretching pour étirer les muscles et votre corps restera dynamique et souple. Les possibilités diffèrent que l'on ait 50, 60, 70 ans. Mais quels que soient votre état physique et votre âge, il est plus que primordial de continuer à marcher, de prendre l'air.

Mieux manger

Si vous devez accepter votre nouveau corps et quelques kilos inévitables (deux ou trois), adoptez une alimentation qui saura juguler le processus. A cinquante ans, il est nécessaire de manger moins. L'alimentation doit être pauvre en graisses saturées (gâteaux, viennoiseries, plats préparés), riche en fruits, légumes, céréales complètes, protéines diversifiées et en omégas 3, présents dans l'huile de colza et dans les poissons gras notamment. Pour éviter de grignoter de façon anarchique, goûtez mais pour cela privilégiez les fruits et laitages maigres, éventuellement du pain complet ou des céréales. Et cuisinez : le plaisir que vous y prendrez évitera les frustratiions et par la même occasion, vous contrôlerez mieux ce que vous mangez. Sachez enfin que le nombre de calories recommandé ne devrait pas dépasser 1800 si vous êtes sédentaire, 2000 si vous êtes active.

Et la chirurgie dans tout ça ?

Le recours à la chirurgie n'est pas une fatalité. Mais en cas de peau très distendue sur le ventre, la plastie abdominale, seule façon de rentendre les muscles, peut être une solution. L'inconvénient : c'est un acte très douloureux et très cher.

Sommaire