30, 40, 50 ans... A chaque âge sa solution minceur 40 ans : un quotidien riche et bien rempli

 

Entre les variations de poids, le ralentissement du renouvellement cellulaire, les changements hormonaux et les grossesses, autour de la quarantaine, la silhouette connaît un certain nombre de modifications. A chaque grossesse, la majorité des femmes diminuent voire cessent complètement leur activité physique. Or, la vie de famille avec les enfants limite les possibilités de s'y remettre... Résultat : la masse musculaire diminue, la masse grasse augmente et par conséquent, l'organisme brûle moins de calories.

Vie de couple

Pour ne rien arranger, on vit en couple. Or qui dit couple, dit dîners, beaucoup plus conséquents pour rassasier monsieur que lorsque l'on vivait seule. Les enfants, les déménagements, les changements professionnels et autres chocs affectifs font aussi de ces années une période particulièrement propice à la prise de poids.

Des modifications morphologiques

Il est naturel, pendant cette période, de prendre entre 2 et 5 kilos. Par ailleurs, la peau perd de sa fermeté. Les grossesses laissent des traces sur la silhouette et les régimes déséquilibrés ne font qu'aggraver la situation. Certaines parties du corps (taille, hanches, ventre et cuisses) développent un surplus de graisse difficile à déloger. Même les plus minces connaissent le relâchement cutané et les kilos au niveau de l'abdomen. La cellulite devient fibreuse, dure et résistante. Les régimes se font de moins en moins efficaces et touchent en premier lieu les seins et les joues...  

Sommaire