30, 40, 50 ans... A chaque âge sa solution minceur 30 ans : l'âge de la stabilisation

C'est l'âge où les femmes se révèlent, s'assument et se stabilisent professionnellement et sentimentalement. Et, par la même occasion, se sédentarisent. Les kilos s'installent plus durablement et commencent à devenir difficiles à perdre.

En cause : les régimes successifs

Tout le monde connaît le fameux effet yo-yo. Dès l'adolescence, certaines (pour ne pas dire la plupart) d'entre nous entament la course aux régimes. S'ils ont des effets plus ou moins encourageants pendant quelques années, ils deviennent tout à fait néfastes à partir de 30 ans.

Les sorties et les excès

Cette période de la vie est aussi celle où l'on s'amuse, où l'on sort et où l'on profite. Résulat : les excès alimentaires se succèdent, tout comme les soirées alcoolisées. Ajoutons à cela le cocktail tabac-pilule et le stress pour les citadines, et nous obtenons une prise de poids globale, de la rétention d'eau au niveau du bas du corps et de la cellulite profondément incrustée. Certes, ce tableau est noir et ne touchera pas la totalité des trentenaires. Mais tout de même, il mérite qu'on le prenne au sérieux.

Sommaire