Cellusonic a obtenu gain de cause

Les instituts Cellusonic ont obtenu la suspension de l'exécution du décret publié le 11 avril 2011 visant à interdire les techniques de lyse adipocytaire à visée esthétique.

Cellusonic a obtenu gain de cause
© SdP-Cellusonic
cellusonic ok beaute minceur 829153 150
La méthode Cellusonic © SdP-Cellusonic

Il y a deux mois, le Ministère de la Santé faisait interdire, par décret, toutes les techniques d'amincissement employant la lyse adipocytaire. Face à cette situation, les instituts Cellusonic joints par les médecins usant de ces méthodes, ont déposé une demande de suspension auprès du juge des référés. Cette action a été menée pour affirmer que la méthode Cellusonic n'est en aucun cas dangereuse pour la santé mais aussi pour défendre les intérêts des clients à la recherche d'alternatives douces à la liposuccion. La profession était également mise en péril puisque 56 000 emplois étaient menacés par la mesure d'interdiction.
"Depuis dix ans, plus de 60 000 clients ont bénéficié de la méthode Cellusonic sans qu'aucun problème de santé, même minime, n'ait été constaté. Cette technique, unique et exclusive affine la silhouette et réduit l'aspect peau d'orange en toute sécurité, de manière non invasive et sans douleur", explique Franck Fefer, Président et Fondateur du groupe Institut Cellusonic. La société a obtenu gain de cause puisqu'à la suite de l'audience du 15 juin 2011, le juge des référés a conclu que cette interdiction avait été prononcée de façon injustifiée.