Le régime californien

Le régime amaigrissant californien repose sur un principe simple. Il ne faut pas compter les calories mais mesurer ce que l'on met dans son assiette ou dans son bol. Une méthode minceur peu orthodoxe, mais qui fait ses preuves.

Le régime californien
© dolgachov /123RF

Le régime californien, développé par la diététicienne Connie Guttersen, s'inspire de la cuisine méditerranéenne. Également appelé méthode "Sonoma", du nom d'une ville californienne située sur le même méridien que Naples, ce régime laisse la part belle aux ingrédients frais et aux aliments sains.

La méthode

L'objectif ? Mincir durablement, sans mettre sa santé en danger.
Pour cela, il faut apprendre à équilibrer son assiette, entre céréales, légumes et protéines. Sans supprimer les glucides, ni les graisses. Mangez de la viande, du poisson, des légumes, des œufs et permettez-vous des en-cas et même un peu de vin ! Le pain est autorisé dès le premier jour du régime, à condition d'être complet. Avec le régime californien, vous pouvez également manger des céréales chaque jour, et, passée la première phase de 10 jours, des fruits et des légumes en abondance.

Le plus compliqué dans ce régime, c'est de bien proportionner les repas...  Connie Guttersen conseille ainsi durant la première phase de diviser son assiette de petit déjeuner (18 centimètres de diamètre, c'est précis) entre 25 % de céréales et 75 % de protéines. Pour le déjeuner, ce sera par exemple : 40 % de protéines et 60 % de légumes... Mais la diététicienne se veut rassurante : "Vous constaterez que cette méthode est beaucoup plus simple que de peser les aliments. Comme les assiettes ont une taille déterminée, il est facile d'en contrôler les portions : il suffit de les remplir."

En pratique

Dans le régime californien, trois étapes : de l'amaigrissement à un nouveau mode de vie. Les 10 premiers jours du régime sont évidemment les plus durs car les plus restrictifs... Vous devrez vous passer des fruits ! Les portions et les mets autorisés augmentent cependant lors de la deuxième phase.

Première phase : l'amaigrissement

Durant la première phase vous devez vous débarrasser de vos mauvaises habitudes alimentaires, réduire votre accoutumance au sucre et aux produits raffinés, qui se transforment ensuite en graisse dans votre corps. Desserts, céréales sucrées et pain blanc sont remplacés par d'autres aliments, plus sains, comme les céréales complètes.

Au petit déjeuner, vous pouvez manger 25 % de céréales et 75 % de protéines ou dans un bol de 50 centilitres, du laitage et des céréales à parts égales. Au déjeuner, 40 % de protéines et 60% de certains légumes et au dîner, 30 % de protéines, 20 % de céréales et 50 % de ces mêmes légumes. Attention, l'assiette du petit-déjeuner mesure 18 centimètres de diamètre, celle des autres repas, 23 centimètres. Cette première phase ne dure que 10 jours.

Deuxième phase : le maintien

La phase n°2 est la plus importante de ce régime. Connie Guttersen conseille de la suivre jusqu'à l'obtention du "poids idéal". Normalement, vous avez réussi à combattre le besoin de sucre et de farine blanche raffinée.

Durant cette deuxième phase, qui peut durer plusieurs semaines, plusieurs mois, peut-être plus, vous avez maintenant le droit de remplacer le sucre raffiné par des fruits revitalisants, comme les myrtilles ou les fraises. Vous pouvez également consommer de nouveaux légumes, quelques friandises sans sucre et du chocolat noir, à l'occasion. Sans oublier, si vous le voulez, un verre de vin par jour. Les petits déjeuners ne changent pas. Mais déjeuners et dîners, toujours dans une assiette de 23 centimètres de diamètre, sont désormais composés d'un quart de protéines/laitages, d'un quart de fruits, d'un quart de céréales et d'un quart de légumes.

Troisième phase : un nouveau mode de vie

Cette troisième période commence lorsque le poids souhaité est atteint. Vous avez appris à mieux manger. Désormais, vous avez perdu l'habitude du sucre : les friandises deviennent un plaisir occasionnel. Les fruits sont des excellents desserts ! Pains et biscuits à base de farines raffinées sont remplacés par des céréales et des pains complets, plus riches en fibres. Maintenant, à vous de maintenir votre poids idéal, en continuant de varier vos repas.

Ma liste de courses

  • Épicerie : œufs, amandes, huile d'olive, vinaigre, champignons, quinoa, semoule, câpres, pâtes complètes, céréales complètes
  • Légumes : salades, pois, artichauts, tomates, concombres, poivrons, aubergines, asperges, épinards, brocolis, choux de Bruxelles, choux-fleurs, haricots verts, courgettes
  • Viandes : poulet, bœuf, porc
  • Poissons / fruits de mer : crevettes, thon
  • Boulangerie : pain complet, pitas
  • Boissons : thé, café, eau plate ou pétillante, lait écrémé

Mes menus de la semaine

Lundi : 

Petit déjeuner : 2 œufs brouillés, une tranche de pain complet 

Déjeuner : salade grecque, crevettes grillées, 1/2 pita de blé complet

Dîner : poulet en papillote, légumes

Durant les premiers jours de ce régime, il n'est pas possible de manger de fruits. Difficile pendant l'été...Mais ils sont réintroduits dans votre alimentation au bout de la première phase, c'est-à-dire après 10 jours.  

Mardi : 

Petit déjeuner : omelette aux champignons

Déjeuner : rouleau d'émincé de bœuf au bleu d'Auvergne 

Dîner : côtes de porc à la méditerranéenne, brocolis aux amandes, pilaf de quinoa grillé

Ce régime permet également un en-cas par jour durant cette première phase. Par exemple : un concombre coupé en rondelles et une demie tasse de lamelles de poivron cru.

Mercredi : 

Petit déjeuner : 2 oeufs brouillés, une tranche de pain complet

Déjeuner : salade niçoise au thon, 1/2 tortilla

Dîner : poulet tandoori, salade d'aubergines rôties

Les œufs sont plébiscités pour le petit déjeuner dans le régime californien. Levez-vous un peu plus tôt le matin pour prendre ce premier repas en toute tranquillité, sans vous presser. Évitez le sucre dans votre café ou votre thé. Si vous n'arrivez pas à vous en passer, remplacez-le par deux sachets d'édulcorant maximum. 

Jeudi : 

Petit déjeuner : céréales complètes, lait écrémé

Déjeuner : salade d'asperges grillées, 7 crackers aux céréales complètes

Dîner : brochettes de boeuf et champignons, salade d'épinards

Durant la première phase, ne consommez pas de vin durant les repas. Uniquement de l'eau plate ou pétillante ! Vous pourrez cependant en boire un verre par jour, après la première période du régime.

Vendredi : 

Petit déjeuner : œufs à l'Espagnole 

Déjeuner : taboulé au poulet

Dîner : poulet au vinaigre balsamique, méli-mélo de légumes rôtis

Pendant les 10 premiers jours, vous pourrez consommer des légumes, mais pas tous. Concentrez-vous, pour l'instant, sur le chou, le concombre, la courgette, les haricots (verts ou beurre), les pois, les poivrons...

Samedi : 

Petit déjeuner : 2 œufs brouillés, une tranche de pain complet

Déjeuner : pita au poulet et légumes, une tasse de chou-fleur et brocolis

Dîner : steak de thon à la sicilienne, salade d'épinards

Ce régime californien s'inspire de la cuisine méditerranéenne et se compose d'aliments revitalisants, comme les épinards.

Dimanche : 

Petit déjeuner : omelette florentine

Déjeuner : thon à la méditerranéenne, salade de câpres

Dîner : filet de porc, ratatouille, 1/2 tasse de pâtes complètes

Si vous êtes lassée des viandes blanches, remplacez-les par un steak de thon, du porc ou du bœuf maigre.

Source :  Le régime californien, Connie Guttersen, éditions Solar.