Le régime Atkins

Créé en 1972, le régime amaigrissant Atkins du même nom que son créateur, exclut les glucides de l'alimentation. Résultat : une perte de poids rapide et significative mais qui peut s'avérer dangereuse.

Le régime Atkins
© anetlanda /123RF

Très populaire aux Etats-Unis, le régime Atkins nécessite d'être suivi à la lettre. Les glucides sont rayés de votre alimentation pour effacer les kilos en un clin d'œil. Cependant, il provoque de nombreuses carences et suscite une reprise de poids systématique dès son arrêt. Un régime fortement déconseillé par les professionnels de santé. En résumé, le régime Atkins fait la guerre aux sucres. Fruits, légumes et féculents sont très peu présents au cours de cette diète. En clair, vous ne devrez pas aller au-delà d'une tasse de glucides par jour pour constater une perte de poids...

La méthode

Précurseur dans l'approche des régimes sans glucides,  le Docteur Atkins a mis au point la théorie selon laquelle la perte de poids serait favorisée par une alimentation hyperprotidique et hyperlipidique. Aussi appelés hydrates de carbone, les glucides sont tout simplement les sucres. Fruits, légumes, féculents... La majorité des aliments en comportent. Ils sont généralement riches en calories, mais aussi en énergie. Cette méthode minceur les affiche clairement comme l'ennemi numéro 1 du poids. Ainsi, en dosant raisonnablement sa consommation quotidienne, l'amaigrissement serait rendu possible.
En effet, selon le Docteur Atkins, une alimentation pauvre en glucides favorise la production de cétones, responsables de l'élimination des calories brûlées. De plus, les réserves de glycogène, glucide complexe, se vident au fur et à mesure de la diète, entraînant avec eux une grande élimination d'eau. Il faut également s'attendre à une consommation de protéines accrue, le manque de variété alimentaire conduisant à une sensation d'ennui. De fait, l'appétit diminue et favorise la perte de poids.
Ce régime s'avère difficile à suivre avec une vie sociale dense. Restaurant, invitation chez des amis... Il est possible de se sentir isolée. De plus, il est fortement recommandé de suivre une cure de compléments alimentaires riches en vitamines et minéraux, pour pallier les carences, liées à la restriction.

Avertissement : Attention, ce régime peut s'avérer dangereux pour la santé à cause d'un apport trop riche en lipides. 
 

Les 4 étapes du programme

 1. La phase d'attaque : la quantité de glucides est réduite à 20 grammes par jour soit l'équivalent d'une pomme. Attention, cette étape ne doit pas durer plus de 15 jours. 

 2. Réintroduction d'aliments glucidiques : durant cette phase, la perte de poids est ralentie. Vous pouvez ajouter 5 grammes de plus de glucides par jour et par semaine. 

 3. La stabilisation : il est temps d'intégrer de bonnes habitudes alimentaires. L'apport en glucides augmente de 10 grammes par jour et par semaine. 

 4. Hygiène de vie sur la durée : selon le degré de pratique sportive et votre métabolisme, la quantité de glucides ingérée par jour et par semaine peut évoluer entre 45 et 100 grammes. Mise en garde : Attention, ce régime est fortement déconseillé par les professionnels de santé en raison des nombreuses carences qu'il entraîne.

Ma liste de courses

  • Épicerie : thé, café, œufs, huile d'olive
  • Fruits & légumes : salade verte, mesclun, épinard, mâche, courgette, tomates, brocolis, chou-fleur, endives, navets, haricots verts avocat
  • Viandes : bacon, tranches de viande des Grisons, steak haché à 5 % de matières grasses, saucisses de Strasbourg, lardons, bavette d'Aloyau, rosbif, jambon blanc
  • Volailles : escalopes de poulet, tranches de blanc de dinde, escalope de dinde
  • Poissons ; filet de daurade, pavé de saumon, filet de thon, bâtonnets de surimi, gambas, filet de sole, filet de merlan, coquilles Saint-Jacques
  • Crèmerie : yaourts nature à 0 %, gruyère, gouda, emmental, beaufort, parmesan, cheddar
  • Boissons : eau plate, eau pétillante 

Mes menus de la semaine

Lundi : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, 4 tranches de bacon, 3 œufs brouillés

Déjeuner : une escalope de poulet, 2 tasses de salade verte à l'huile d'olive et au citron, une portion de cheddar

Collation : un laitage à 0 % sans sucre 

Dîner : un filet de daurade, une tasse d'épinard

La consommation de glucides ne doit pas dépasser une tasse par jour, soit environ 230 millilitres. Autorisés en quantité réduite, la salade ne doit pas dépasser deux tasses par jour et les légumes verts, une seule.

Mardi : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, omelette à l'emmental, 2 tranches de viande des Grisons

Déjeuner : un steak haché à 5 % de matières grasses, 2 tasses de mâche à l'huile d'olive et au citron

Collation : un laitage à 0 % sans sucre

Dîner : un pavé de saumon, un avocat à l'huile d'olive et au citron

Entrée, plat, dessert... Difficile de respecter ce schéma alimentaire avec cette méthode. La collation est un moment idéal pour apporter un apport en lait, et ce en petite quantité.

Mercredi : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, 2 œufs au plat, 3 tranches de blanc de dinde

Déjeuner : un filet de thon assaisonné au citron, une tasse de courgette saupoudrée de parmesan

Collation : un laitage à 0 % sans sucre

Dîner : bâtonnets de surimi, 2 tasses de mesclun à l'huile d'olive et au citron 

Jeudi : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, 3 œufs brouillés, 2 saucisses de Strasbourg  

Déjeuner : une salade lyonnaise (salade verte, œuf, lardons, pignons), assaisonnement à l'huile d'olive et citron

Collation : un laitage à 0 % sans sucre

Dîner : une bavette d'Aloyau, une tasse de tomates assaisonnées, une portion de beaufort

Sucre, féculents, légumineuses, fromages et fruits ne sont pas autorisés. Cependant, il est possible de trouver des compromis. Le fromage à pâte ferme, par exemple, est permis en petite quantité.

Vendredi : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, omelette à l'emmental, 2 tranches de dinde sans graisse

Déjeuner : une escalope de dinde à la crème 0 %, une tasse de brocolis

Collation : un laitage à 0 % sans sucre

Dîner : gambas grillées, 2 tasses de salade verte 

Les aliments peu glucidiques sont eux, autorisés à volonté : poisson, fruits de mer, viande et volaille, oeufs, beurre, huile et succédanés de sucre.

Samedi : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, 2 œufs durs, 2 tranches de viande des Grisons

Déjeuner : 1/2 rosbif, une tasse de chou-fleur, une portion de gouda

Collation : 1 laitage à 0 % sans sucre

Dîner : un filet de sole, une tasse de salade d'endives

Dès la première semaine, la méthode Atkins promet une perte de 2 à 4 kilos. Mais les phases suivantes sont décisives pour se stabiliser.

Dimanche : 

Petit déjeuner : thé ou café sans sucre, 2 œufs au plat, 2 tranches de jambon blanc

Déjeuner : un filet de merlan, une tasse de navets gratinés au gruyère

Collation : un laitage à 0 % sans sucre

Dîner : poêlée de Saint-Jacques 

Il est possible de ressentir de la fatigue durant la phase d'attaque. Cela vient de l'alimentation carencée en vitamines et minéraux. L'apport en glucides doit également tenir compte des boissons consommées dans la journée.

A savoir

Le Docteur Robert Atkins, cardiologue et nutritionniste, a conçu cette méthode basée sur la restriction glucidiques et une teneur élevée en protéines. Son régime alimentaire a encouragé les patients américains à "manger le hamburger en laissant de côté les tranches de pain." En clair, parmi les aliments interdits, vous retrouvez : les féculents, les légumineuses, les fruits, les laitages, l'alcool, les sucres et les boissons sucrées. Seront consommés à volonté : le poisson, les œufs, le beurre, la margarine, l'huile et la crème, les laiages non sucrés, les fromages hors allégés et la salade. L'eau et le thé sont autorisés mais avec modération. Le régime Atkins séduit en raison de la perte de poids rapide. Vous pouvez perdre entre 2 et 4 kilos la première semaine et jusqu'à 6 kilos en mois. Mais attention, ce régime entraîne des carences qui peuvent s'avérer dangereuses pour la santé. Sans oublier que l'apport élevé de lipides augmente les risques de maladies cardio-vasculaires.