Les 5 régimes qui marchent… vraiment !

Pour perdre quelques kilos (ou beaucoup plus), on évite les régimes fantaisistes, à la mode ou monotones, et on fait plutôt confiance à ceux qui ont réellement fait leurs preuves. Top 5 de ceux qui vous garantissent le succès sans mauvaises surprises.

Les 5 régimes qui marchent… vraiment !
© Droit d'auteur: <a href='https://fr.123rf.com/profile_pixelbliss'>pixelbliss / 123RF Banque d'images</a>

1/ La méthode Weight Watchers

Une promesse de -3 kilos (minimum) le premier mois, un soutien constant, un vrai réapprentissage alimentaire, progressif et équilibré mais zéro interdit : la méthode cartonne depuis plusieurs décennies, y compris chez ceux et celles qui ont beaucoup de poids à perdre. Globale, elle vous guide pour la reprise du sport (bouger permet de gagner des points à dépenser comme on veut, pour une sortie par exemple), booste le moral et la motivation, et se personnalise pour coller à votre mode de vie, vos goûts et votre rythme. Imparable : elle est élue par le magazine U.S News & World Report "meilleure méthode d'amaigrissement", "Méthode la plus facile à suivre" et "Meilleure méthode pour une perte de poids rapide" : rien que ça !

Le Bonus : réunions, application, site Internet, et même réseau social, ateliers et évènements : celles qui ont besoin de soutien se sentiront bien entourées.

2/ Le Fasting, ou jeûne intermittent

Le Fasting consiste à ne manger que lors d'une période de 8h sur la journée (par exemple de 12h à 20h), pour bénéficier d'une période quotidienne de 16 heures continues de jeûne (soir, nuit et matinée). En pratique donc, on dîne tôt, et on zappe complètement le petit déjeuner : même pas de sucre dans le café ou thé, de yaourt ou de fruit. Pendant ces heures de diète, le corps, privé, va puiser dans ses réserves, donc dans ses graisses stockées… L'effet ? Réel, avec selon les études moins 2 à 3 kg en trois semaines. Avantage : la méthode est facilement compatible avec une vie sociale (on peut s'offrir un petit déjeuner familial le week-end, par exemple), et permet de mincir doucement mais sûrement. Etonnamment, on ne souffre pas de la faim (certains y trouvent même un regain d'énergie), et l'habitude se prend très vite.

Le Bonus : Le jeûne intermittent a démontré ses bienfaits sur la santé (moins de triglycérides, de cholestérol, un glycémie plus basse).

3/ Le régime "IG bas"

Efficace pour perdre du poids mais également pour décrocher des abus de sucres nocifs pour l'organisme, ce régime repose sur un principe simple : supprimer les sucres autrefois dits "rapides" mais en réalité "à index glycémique élevé", qui élèvent brusquement la glycémie, et déclenchent une forte sécrétion d'insuline, laquelle favorise le stockage sous forme de graisses. On doit donc apprendre à mieux choisir tous ses sucres : on oublie pain blanc, de mie ou à burger, sodas, desserts sucrés mais aussi pomme de terre frites ou en purée, pâtes trop cuites et galettes de riz soufflé, pour privilégier légumineuses (pois, lentilles, haricots), pain noir, quinoa, pâtes et riz al dente, fruits et légumes. Il faut donc prendre de nouveaux réflexes, mais le régime est garanti sans faim (on fait le plein d'aliments rassasiants), et plutôt facile à suivre quand on a intégré le principe. La perte de poids est réelle et démontrée par les études, surtout sur l'abdomen (lieu de stockage privilégié), plus ou moins rapide selon les personnes et le poids à perdre. Et pour le reste, on mange "comme d'habitude", sans autre contrainte alimentaire, et on peut suivre la méthode sur le long cours.

Le Bonus : on éloigne le spectre du diabète, on met au repos son pancréas souvent épuisé, on fait chuter sa glycémie, mais aussi l'inflammation (qui favorise les maladies cardiovasculaires, notamment). Un vrai régime santé.

4/ La diète méditerranéenne

Découverte chez les Crétois et reconnue pour ses vertus santé démontrées depuis plusieurs dizaines d'années, la diète méditerranéenne aide également à trouver ou retrouver un poids normal. Savoureuse et saine, elle met à l'honneur les fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses, oléagineux et l'huile d'olive et de colza, tout en réduisant viande, fromages, charcuteries et sucreries (le moins souvent possible). Ce n'est pas vraiment du végétarisme puisque poissons (y compris gras), fruits de mer, volaille, œufs et fromage de chèvre ou de brebis sont autorisés en quantité modérée, mais l'essentiel de l'assiette reste végétal, frais et de saison. A gagner, une silhouette allégée mais aussi des constantes biologiques améliorées, une importante protection contre les maladies cardiovasculaires, et une meilleure santé et longévité.

Le Bonus : on peut boire un verre de vin (rouge) à chaque repas, même si ce n'est pas un impératif ! Cette "diète" au long cours est reconnue médicalement comme l'une des meilleures du monde pour la ligne et la santé…

5/ Le régime paléo

S'alimenter comme nos ancêtres pour maigrir : c'est l'idée de cette méthode retour aux sources qui exclut produits céréaliers et laitiers, légumineuses, sucres et tous les aliments industriels. La promesse ? Moins 2 à 5 kg en 1 mois (selon ce qu'on a à perdre). Mais en pratique, on mange quoi ? Tout simplement de la viande, du poisson, crustacés, fruits de mer et œufs, des fruits et légumes en quantité, des oléagineux (noix, amandes…) et graines (courge, pignons, tournesol…), des graisses choisies (coco, canard, olive, beurre clarifié, noix) en quantité. Le plus difficile ? Oublier pain, pâtes, et même riz ou lentilles, à remplacer par la patate douce, la courge butternut, le panais, la betterave, le navet, la banane plantain… et la pomme de terre, ouf ! Une méthode à suivre au moins 1 mois, mais qu'on peut ensuite adapter et conserver au long cours.

Le Bonus : Un vrai décrochage du sucre, et de tous les additifs des aliments industrialisés, forcément très bénéfiques pour la santé. Et un fort effet anti-inflammatoire établi scientifiquement.

Lire aussi :