Détox minceur : comment ça marche ?

Perdre un peu de poids, mais aussi retrouver la forme, désencrasser et détoxifier l'organisme : voilà les promesses de la détox. Et en pratique, on fait comment ? Mode d'emploi malin…

Détox minceur : comment ça marche ?

Abus alimentaires répétés, nourriture industrielle et/ou monotone, manque d'oxygénation, soirées (trop) festives… toutes ces petites erreurs répétées jour après jour contribuent à nous faire prendre quelques kilos, mais également à fatiguer l'organisme. Une cure détox s'impose ! Si celle-ci n'a pas pour objectif premier de faire maigrir, elle y contribue pour plusieurs raisons : d'une part, parce qu'elle implique des changements alimentaires (on perdra dnc forcément un peu, en fonction de son alimentation d'avant). Ensuite, parce que son objectif est de nettoyer le corps de ses excès accumulés, et de mettre au repos, pour mieux les " remettre à neuf ", les organes digestifs et d'élimination. Habituellement surchargés, ceux-ci, du coup, fonctionneront beaucoup plus efficacement (on brûlera mieux les calories, par exemple) : une sorte de " reset " du métabolisme ! Enfin, parce que cette méthode façon " purge douce " est aussi une parenthèse pour soi et son corps, qui permet de repartir sur de vraies bonnes bases, rééquilibrée, avec de l'énergie à revendre, le teint frais, avec de beaux cheveux… et du coup, un moral au top ! Motivée pour continuer sur de bonnes bases, on en garde toujours de bon réflexes minceur…

Plan d'action ?

Une détox minceur dure idéalement 3 semaines (minimum une), et elle ne doit pas affamer ! Il n'est pas question de se nourrir exclusivement de bouillon de légumes et de smoothies… Simplement, on augmente effectivement la part du végétal pour faire le plein de fibres et de vitamines. Mais on se fait des assiettes suffisamment copieuses pour ne pas souffrir de la faim.

1• Je supprime les aliments riches en toxines, qui " encrassent " l'organisme : charcuteries, viande rouge, produits laitiers et fromages, alcool, et tous les aliments sucrés (sodas, desserts autres que les fruits), ainsi que tout ce qui est industriel et tout prêt (sauces, plats, soupes, pains et gâteaux…)

2• Je favorise le cru : les aliments contiennent beaucoup plus d'enzymes quand ils ne sont pas cuits (celles-ci disparaissent généralement autour de 50°C), et sont plus riches en vitamines. Quand on cuit, c'est le moins possible (exception : les soupes) ;

3• Je choisis des aliments que j'aime : même s'ils sont censés être détox, on ne mange pas de radis noir, de fenouil ou d'artichaut quand on ne les apprécie pas !

4• Je consomme de " bons sucres " : riz (complet), sarrasin, quinoa, mais aussi légumineuses (pois, lentilles, haricots) ;

5• J'aromatise : j'use et abuse des herbes, épices, et je réduis la quantité de sel ;

6• Je ne supprime pas les graisses : mais je ne conserve que les " bonnes " : je mange des avocats et des noix et amandes, je mets un filet d'huile d'olive, de colza, noix sur mes aliments ;

7• Je mange " de saison " : pas de fraises ou de concombre en décembre ! Je choisis du frais, je vais au marché et j'en profite pour découvrir des légumes peu consommés habituellement. Une détox diffère selon la saison, parce que l'organisme a des besoins différents !

8• Je supprime le pain et je réduis le gluten en privilégiant les aliments qui n'en contiennent pas (riz au lieu de pâtes chinoises par exemple, sarrasin au lieu de semoule…)

9• Je m'autorise un petit goûter si j'ai faim : fruit ou oléagineux, carrés de chocolat noir, laitage nature de soja, grand jus de légumes maison, boisson chaude ou froide type tisane de plantes, thé vert avec citron et gingembre pour drainer et tonifier le foie…

10• Je préfère le bio : ils contiennent moins de pesticides et d'additifs, sont plus riches sur le plan nutritionnel, notamment sur le plan des vitamines, des oligoéléments et des antioxydants. C'est toujours bon à prendre ! Si on n'a pas l'habitude d'acheter des produits bio, on fait bien " à son rythme ", selon son budget.

Ma journée-type :

• Petit déjeuner :

fruits à volonté (y compris la banane, très bénéfique)

+ une belle poignée d'oléagineux (non grillés non salés)

+ une boisson chaude sans sucre (idéalement thé vert ou tisane de plantes)

• Déjeuner :

une belle assiette de légumes (3/4 crus + ¼ cuits) avec un filet d'huile, le jus d'un citron et des herbes aromatiques

+ la première semaine, un bol de céréales ou légumineuses avec épices ou sauce tomate ; les 2e et 3e semaines, on alterne avec 100 à 120g de poisson ou volaille ou 2 œufs

+ 1 ou 2 fruits frais.

• Dîner :

un bouillon de légumes maison

+ ses légumes avec filet d'huile et herbes, et éventuellement quelques céréales

+ 1 ou 2 fruits crus et/ou cuits.

Et en plus ?

Je masse mon ventre (toujours dans le sens des aiguilles d'une montre), je travaille sur ma respiration (abdominale le plus possible), je m'oxygène en douceur (pas de marathon mais des balades en forêt, de la marche rapide, de la piscine ou une promenade en vélo), et je me repose (on peut se sentir fatiguée les deux ou trois premiers jours) : longues nuits, détente au calme doivent être au rendez-vous !

Et aussi