10 astuces pour maigrir vraiment

Après plusieurs régimes inefficaces, on ne sait plus à quoi se fier pour perdre du poids. La solution ? Ces 10 astuces qui marchent vraiment, à court, moyen et long termes !

10 astuces pour maigrir vraiment

Marre des échecs répétés, des petits kilos qui s'accrochent et résistent, des privations violentes et des reprises de poids rapides ? On arrête de suivre les régimes à la mode et de faire n'importe quoi, et on se recentre sur l'essentiel pour réussir. Voici 10 bons nouveaux réflexes qui vous garantissent de vrais résultats…

1/ Dormir plus

C'est prouvé, le manque de sommeil favorise la prise de poids… ou freine la perte des kilos, pour des raisons hormonales ! On prend donc la bonne habitude de dormir suffisamment : moins de télévision ou d'ordinateur, des soirées paisibles, une douche tiède en soirée pour favoriser l'endormissement, une chambre calme : on chouchoute ses nuits pour se sentir moins fatiguée, mincir et avoir en prime meilleure mine !

2/ Faire le vide

Moins on a de tentations sous la main (chips, cacahuètes salées, glaces riches, sodas, gâteaux etc…), plus il sera difficile de craquer devant la télévision ! On fait donc un vrai tri avant de commencer son régime. S'il faut garder les brioches des enfants ou leur pâte à tartiner, on les place hors de vue, dans un placard…

3/ S'organiser

Avoir sous la main des surgelés nature et non cuisinés, quelques conserves de légumes ou produits de longue conservation, faire ses courses et élaborer ses menus à l'avance (au moins sur 3,4 jours) permet d'éviter d'être prise au dépourvu en rentrant le soir, et de manger n'importe quoi de pratique mais ultra-riche.

4/ Fuir l'industriel

Les plats tous prêts perturbent la sensation de rassasiement (on mange plus), et sont déséquilibrés : trop de sucres, de sel, de mauvaises graisses, pas assez de protéines… et beaucoup d'additifs ! Il faut (re)commencer à cuisiner, et faire simple mais "maison" ! Soupes et salades, poisson en papillote, œufs au plat ou blanc de poulet grillé, tout cela est cuisiné rapidement et sans difficulté, et vaux mieux que l'industriel (en coûtant moins cher !). Idem pour les desserts : une compote maison prend 5 mn à cuire au micro-ondes et évite de se jeter sur une crème au chocolat.

5/ Ne pas manger devant la télévision

Les yeux fixés sur l'écran, on mange plus sans même y faire attention, et ces excès s'accumulent ! On dîne donc avant, en se composant une jolie assiette appétissante, qu'on déguste tranquillement, en y prêtant pleinement attention ! Si un soir par semaine on a envie d'une soirée-canapé, on prépare son plateau équilibré à l'avance et on s'y tient !

6/ Bien mâcher

Avaler trop vite perturbe la digestion, et accélère la vitesse d'ingestion : on mange trop vite, donc trop ! Mâcher permet de révéler les saveurs et de débuter le travail digestif, mais aussi de ralentir la cadence et de mieux surveiller son appétit… Du coup, quand la sensation de rassasiement survient (20 mn après la première bouchée), on a moins mangé. Plus on mâche, plus on mincit, c'est prouvé !

7/ Eviter la frustration

Même pour mincir, il faut savoir se faire plaisir, ce qui évite les gros craquages compulsifs. Petit chocolat avec le café, pâtisserie légère mais maison le mercredi avec les enfants, verre de vin ou boule de sorbet le week-end : il ne doit pas y avoir d'interdit, il suffit juste de rester sérieuse sur la quantité ! Et si on a craqué un soir, il suffit de rééquilibrer le lendemain, et de bouger un peu plus pour que cela ne se sente pas sur le balance !

8/ Varier ses menus

Rien de pire que la monotonie pour le moral mais aussi pour l'aspect purement nutritionnel. Pour mincir, on ouvre donc son champ culinaire et on régale ses papilles avec des plats  et ingrédients nouveaux, qu'on teste. Mélanges sucrés-salés, cuisine exotique, plats végétariens : il faut élargir son horizon et varier au maximum le contenu de son assiette ! Pour cela, chercher des idées (amies, Internet, livres ou émissions) et écrire ce qu'on mange (qui permet de repérer les répétitions d'aliments) est franchement utile.

9/ Trouver des dérivatifs

Quand on a tendance à se jeter sur le chocolat ou les chips en cas de fatigue, de coup de stress, de peine ou de ras-le bol, il faut absolument se trouver d'autres compensations que l'alimentation. Lecture, dessin, chant, marche à pied, coup de téléphone à une amie ou broderie : plus on a de petits loisirs permettant d'expulser ses tensions ou de calmer ses difficultés, mieux c'est !

10/ Se donner du temps

On peut tout à fait perdre 5 kilos en 15 jours en se serrant très fortement la ceinture… mais à quel prix pour la santé, le moral… et même la ligne à long terme ? Plus on perd vite, plus on risque de reprendre. On préfère donc un amincissement régulier, plus lent mais plus durable (500 g à 1 kg par semaine est un bon rythme de croisière), et plus facile à tenir dans une vraie vie. On réduit alors fortement le risque d'échec, de reprise et de culpabilité.

Et aussi