Cellu M6® Alliance : j'ai testé l'innovation anti-cellulite

Pour faire la guerre à la cellulite, LPG a dévoilé le nouveau Cellu M6® Alliance. L'appareil s'adapte à chaque type de peau pour un traitement sur-mesure. Test et avis.

Cellu M6® Alliance : j'ai testé l'innovation anti-cellulite
© LPG

Le Cellu M6® Alliance : comment ça marche ?

LPG® a lancé en mars dernier une nouvelle technologie brevetée qui allie minceur et anti-âge. Pour se faire, l'appareil dispose d'un rouleau et d'un clapet motorisé qui agissent ensemble pour stimuler et mobiliser les tissus en profondeur. À cela s'ajoute un capteur baptisé Alliance Skin Identity qui s'adapte à chaque type de peau et de cellulite. L'intensité varie en fonction de la qualité de la peau pour un respect total du corps. L'objectif ? Déstocker les graisses localisés, stimuler la synthèse de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique. 

Déroulement des séances

J'ai testé le nouveau Cellu M6® Alliance pour une cure de 6 séances chez Patrick Schvallinger, Kinésithérapeute à Paris. 
La première séance dure 1 heure. Elle permet au praticien de faire un bilan et d'expliquer précisément la technique et les résultats auxquels il est possible de prétendre. Pour cela, il a, à sa disposition, une tablette connectée qui vient travailler en synergie avec l'appareil LPG. Grâce à cette nouvelle technologie, le bilan peut être précis et surtout on détermine des zones sur lesquelles travailler. Par exemple : la culotte de cheval, la partie antérieure des cuisses, les genoux, le ventre... Ensuite le praticien définit un temps pour être le plus efficace en fonction du niveau de cellulite (de 0 à 3) situé dans le(s) secteur(s) choisi(s) ainsi que la qualité de la peau (fibreuse, relâchée, dense). Les capteurs dans la tête de traitement vont, en fonction de ces informations, s'adapter et améliorer ainsi l'efficacité de la cure. 

Une fois le bilan établit sur la tablette, le protocole est mis en place. Avant de commencer, j'enfile une combinaison en maillage façon catwoman puis je m'allonge sur la table. Le kinésithérapeute débute le traitement sur la culotte de cheval pendant 10 minutes puis passe aux cuisses, antérieures et postérieures, pendant 20 minutes.

En fonction de chaque budget, il est possible de moduler la durée de la séance en ciblant des zones principales. Il faut compter environ 2 euros la minute de Cellu M6®.

Est-ce douloureux ?

Le Cellu M6® Alliance ne doit absolument pas faire mal. Certaines zones sont plus sensibles que d'autres mais si la séance n'est pas forcément synonyme de plaisir (quoique j'ai quand même réussi à m'endormir), elle n'est en aucun cas désagréable. Dans tous les cas, l'intensité de la tête d'aspiration est réglée manuellement et peut évoluer au fil des séances.

Et les résultats ?

Après 6 séances de 30 minutes de Cellu M6®, je fais le bilan devant le miroir. Je vois que la qualité de ma peau a changé. Elle est plus ferme et plus lisse. Je n'ai ni perdu de poids, ni de centimètres mais ce n'étaient pas les promesses du traitement. Ma cellulite est légèrement moins visible et surtout, je n'ai plus les jambes lourdes comme auparavant. 
Je me sens plus légère. 

Pour maximiser les résultats, le kinésithérapeute me conseille de réaliser au moins 10 à 12 séances et de faire une séance d'entretien assez régulièrement. J'en prends bonne note !

  • Plus d'infos sur le site LPG
  • Adresse du test :

Kinésithérapeute Patrick Schvallinger
11 Rue Du Marche St Honoré 75001 Paris
Tel : 01 42 60 13 57