Le maquillage innocent du défilé Burberry

Chez Burberry, on oscille entre classe intemporelle et beauté discrète. Retour sur les détails du show british.

© Imaxtree

Fruit d'un partenariat inédit avec la Fondation Henry Moore, le défilé Burberry a dévoilé des pièces graphiques, presque artistiques. Les coupes sont ultra travaillées à travers des formes asymétriques, oversize et tout à fait contradictoires. La collection est superbe, comme toujours. À la fois audacieuse et impertinente mais toujours portable et sophistiquée. Du côté du look beauté, on retrouve cette élégance tout à fait raffinée à travers un maquillage discret et une coiffure stricte. Les mannequins de la belle saison portent leurs chevelures en arrière, parfois attachées en une queue de cheval, parfois laissées libre. Pour créer un effet wet, les cheveux sont texturisés ce qui permet de plaquer les racines vers l'arrière et de leur donner un côté brillant très tendance. Associé à cette coiffure de caractère, le maquillage se révèle tout en retenue. Comme toujours, le teint est subtilement préparé. Il se montre sans imperfection, lumineux et naturel. Pour le printemps-été, le mascara ne fait plus partie des indispensables. Les cils restent nus, les paupières aussi. Le crayon nude, posé à l'intérieur de l’œil réveille et agrandit le regard. Pour sublimer la bouche, rien d'extravagant mais une touche de couleur malgré tout. La lèvre inférieure est discrètement colorée d'une nuance rose framboise pour apporter une fraîcheur moderne. Difficile de ne pas se laisser charmer par cette mise en beauté so bristish !