Comment choisir ses pinceaux de maquillage ?

Pour maitriser l'art du maquillage, on adopte d'abord les bons pinceaux ! Poils naturels ou synthétiques ? Pinceau plat ou fluffy ? Voici un petit guide pour devenir une vraie pro.

© Imaxtree

Il existe des dizaines de pinceaux différents pour réaliser un joli make-up. Il est donc parfois difficile de s'y retrouver et de savoir quel pinceau adopté selon la zone du visage que l'on souhaite maquiller. Pour tenter d'y voir plus clair, il faut commencer par savoir faire la différence entre deux types de pinceaux : ceux en poils synthétiques et ceux en poils naturels. Le premier permet l'application des textures crèmes comme le rouge à lèvres, le fond de teint ou l'eyeliner et le second est destiné aux textures poudres comme le fard à paupières ou la poudre de finition. Les deux sont aussi utiles que complémentaires afin d'afficher une mise en beauté parfaitement réussie.

Un teint zéro défaut

Pour appliquer son fond de teint, on adopte un gros pinceau plat au bout arrondi. Les poils synthétiques sont serrés et offrent un résultat naturel et sans aucune trace si on prend soin de bien étirer la matière au niveau du cou et des oreilles. Pour celles qui souhaitent un effet encore plus aérien et moins couvrant, on jette son dévolu sur un pinceau duo fibres qui se composent aussi bien de poils naturels que synthétiques. On passe maintenant à l'anti-cernes et au correcteur qui s'appliquent avec le même pinceau. Il est petit et plat pour une précision optimale. Le pinceau poudre permet comme son nom l'indique, d'appliquer la poudre libre ou pressée grâce à sa forme ronde et dense. Il épouse le visage et dépose un voile invisible et naturel grâce à son rendu diffus. Pour avoir bonne mine, on s'empare d'un joli blush que l'on prélève délicatement à l'aide d'un pinceau au bout arrondi ou biseauté et à poils naturels.

Un regard sublimé

Les pinceaux pour les yeux sont indispensables pour réussir son make-up et sublimer son regard. Pour appliquer le fard à paupières, on opte pour le pinceau plat en poils naturels qui est court et arrondi. Il permet de déposer avec précision les fards à la texture poudre. Les amatrices d'ombres à paupières crèmes privilégieront l'application au doigt ou au pinceau plat mais à poils synthétiques. Pour un résultat plus sophistiqué, on peut mixer les teintes pour créer de beaux dégradés. On utilise pour cela un pinceau creux de paupière qui se compose de poils longs et souples. Il permet de déposer la couleur dans le creux de la paupière ou en coin externe. Après l'application des fards, on passe à l'estompage qui est incontournable. Pour un résultat au top, on utilise un pinceau estompeur qui dégrade les fards et fond la matière grâce à sa forme ovale et ses poils denses. L'eyeliner crème ou gel s'applique quant à lui, avec un pinceau aux poils courts et synthétiques. Il peut être droit ou biseauté selon les préférences.

Une bouche bien dessinée 

Le rouge à lèvres s'applique la plupart du temps au raisin pour gagner du temps et davantage de praticité. Mais parfois, on peut avoir envie d'une bouche bien dessinée et rehaussée d'une couleur lumineuse et homogène. Dans ce cas, on s'aide d'un pinceau aux poils fins et synthétiques.

Evidemment, on peut trouver encore une multitude de pinceaux dans nos rayons beauté. Ceux que nous venons de citer sont simplement les plus courants. Si malgré tout, vous souhaitez vous procurer seulement 2 ou 3 pinceaux, misez sur le pinceau plat pour appliquer votre fard à paupières, l'estompeur pour créer de jolis dégradés et le pinceau duo fibres pour appliquer votre fond de teint de la manière la plus naturelle possible. Aujourd'hui, le prix n'est plus gage de qualité, vous pourrez donc trouver des pinceaux peu chers mais qui seront très efficaces. Pour savoir si celui que vous avez choisi est de bonne qualité, passez vos doigts dans les poils, ils doivent être doux et ne doivent pas tomber. N'oubliez pas de les nettoyer régulièrement avec un produit dédié ou un shampoing doux afin de les garder le plus longtemps possible dans votre vanity.

A lire aussi :