La rose, grande alliée des cosmétiques

Du parfum au soin, la rose est partout ! Plébiscitée par les marques les plus prestigieuses, elle est devenue en peu de temps une véritable star dans le domaine des cosmétiques. Zoom sur cette tendance beauté.

© 123 RF / Carlo Dapino

La rose est une fleur riche et délicate qui fait depuis très longtemps partie de nos parfums préférés. En revanche, depuis peu, on la retrouve également dans nos soins pour la peau. Grâce à ses actifs puissants et sa promesse "belle peau", elle fait le bonheur des maisons de cosmétiques qui n'hésitent pas à l'ajouter à leurs formules toujours plus innovantes.

Il existe plus de 3 000 variétés de roses qui poussent aussi bien en France qu'à l'étranger. Elles peuvent être utilisées ensemble ou séparément selon les besoins. Les nombreux pouvoirs de la rose sont renfermés dans ses pétales. Plus elles sont rouges, plus la rose est remplie d'actifs. Mais ce qui fait sa grande richesse, c'est sa capacité à s'adapter à tous les types d'épiderme. De la peau mixte à grasse en passant par la peau sèche et sensible, elle fera le bonheur de toutes les femmes. A travers des eaux florales, des crèmes ou des sérums, elle dévoile ses propriétés hydratantes et adoucissantes qui chouchoutent notre peau à la perfection. Elle possède aussi des bienfaits anti-âge grâce à ses actifs régénérant et réparateurs qui préviennent les signes de vieillissement cutané prématuré.

La rose se révèle d'une aide précieuse pour les peaux ternes et fatiguées puisqu'elle agit sur l'éclat et la luminosité du teint. A vous le teint radieux ! Les peaux à rougeurs vont adorer son action apaisante qui réconforte dès l'application. Pour finir, elle peut être aussi indispensable aux peaux grasses puisqu'elle resserre les pores, affine le grain de peau et aide à contrôler l'excès de sébum. Avec tous ces bienfaits, il n'est pas étonnant que cette jolie fleur fasse désormais partie des ingrédients phares de nos produits de beauté chouchous.

La rose, grande alliée des cosmétiques © 123 RF / Carlo Dapino

A lire aussi :