Peau des bras : la solution aBRAScadabra ?

Cette fameuse peau "qui pend" sous les bras, pourquoi vous embête-t-elle ? Et surtout, comment s'attaquer au phénomène de l'effet "chauve-souris"?


Un coup d'oeil dans le miroir en direction de vos bras, et là déception pourquoi ma peau pend-elle alors que sur les publicités de fitness, elles ont des bras parfaitement toniques et fuselés ???
Pour cela, il faut commencer par comprendre l'anatomie de l'arrière des bras puis on pourra parler de vos options pour stopper l'effet "chauve-souris" !

Entre peau, muscle et graisse...


L'arrière des bras a tendance à pendre pour une raison simple. C'est une zone exposée à la pesanteur. Le poids des bras, notamment de la peau, la graisse et la potentielle rétention d'eau va tirer vers le bas. Au contraire, des muscles bien travaillés permettent de tonifier la zone, tout en jouant un rôle drainant (moins de liquides stagnants) et en "tapant dans les graisses" (même si il est nécessaire de diminuer son taux de masse grasse global).
Il est donc facile de comprendre les options qui s'offrent à vous pour tonifier vos bras et diminuer cet effet "chauve-souris" :
  1. Avoir une hygiène de vie saine, qui évite la rétention d'eau et la formation de réserves graisseuses. Il faut reconnaître que des différences importantes existent d'une personne à l'autre sur ces points. Il est donc vrai que certaines devront être beaucoup plus rigoureuses que d'autres à ce sujet...
  2. Muscler l'arrière de vos bras efficacement. Ce sont surtout les muscles Triceps brachiaux qui sont à travailler, mais un travail des pectoraux est aussi une bonne idée car ils s'insèrent dans la zone. Je vous recommande de réaliser ce programme bras prêt-à-l'emploi de 4 exercices réalisé par Karine Hellebuyck, coach sportif expérimentée.
  3. Des options moins "préventives" existent aussi, tels que le port de manchons compressifs, des crèmes tonifiantes et la chirurgie esthétique. Personnellement, je vous recommande de surtout réaliser le programme d'exercices ci-dessus. Les manchons sont parfois contestés car ils "habitueraient" la peau à être maintenue et la détendraient à long terme. Quant aux crèmes, elles ne présentent, en général, aucun effet durable. La chirurgie n'est pas une option à prendre à la légère. C'est potentiellement risqué et pas tout le temps possible, même si c'est parfois très efficace.

Le cas des personnes ayant perdu du poids


Vous êtes très nombreuses à avoir vécu des variations de poids plus ou moins marquées. Et, celles qui sont dans ce cas, ont forcément remarqué qu'une fois la graisse fondue, la peau a du mal à reprendre une vraie tonicité. En terme technique, on dit que la peau a perdu de son élasticité, sa capacité à reprendre sa taille initiale.
Ce phénomène d'effet "chauve-souris" est souvent encore plus important si vous avez perdu beaucoup de poids et si vous avez "fondu" rapidement...

Que faire ?
Si le résultat final n'est pas garanti (en tout cas, il est peu probable de retrouver des bras parfaitement tonique), de bons résultats peuvent être obtenus par une tonification régulière sur 6 à 15 semaines. J'ai bien dit régulière, car il faut réhabituer vos bras à se tonifier, ce qui demande une certaine rigueur et du temps. Pour cela, encore une fois, je vous conseille le programme des 4 exercices bras de Karine (lien dans la 1ère partie).

Et la chirurgie ?
Je suis plutôt partisan des traitements conservateurs mais je dois admettre que la chirurgie esthétique peut être efficace pour retendre la peau. Il faut respecter certains critères primordiaux :
  • Avoir stabilisé son poids depuis au moins 6 mois;
  • Avoir tonifié les bras avec un programme de muscu ciblé pendant 3 à 6 mois (et continuer après l'opération);
  • S'assurer de pouvoir conserver son poids (attention notamment en cas de troubles sous-jacents type obsessions alimentaires).

Pour garder une motivation et une "bonne onde", likez la page facebook du Coin Forme (que j'anime) . Ainsi vous nous suivrez et aurez les infos de nos derniers dossiers forme et santé (environ 1 par semaine). Sans oublier de faire de même avec le fb du Journal des Femmes.

Bon courage mesdames et à bientôt !