Abdominoplastie : avant-après

Parfois, ni les régimes amaigrissants, ni les activités physiques ne parviennent à améliorer la tonicité du ventre ou à lui apporter un aspect plat. La plastie abdominale, encore appelée abdominoplastie, offre des possibilités réelles d'embellir un ventre disgracieux et abimé.

Parfois, ni les régimes amaigrissants, ni les activités physiques ne parviennent à améliorer la tonicité du ventre ou à lui apporter un aspect plat.

L'ensemble de l'abdomen peut se détériorer suite à des fluctuations importantes de poids, des grossesses multiples, une surcharge graisseuse peu esthétique. La peau du ventre peut présenter des vergetures et une distension importante. Un relâchement musculaire peut distendre également l'abdomen et lui donner une apparence peu esthétique.

La plastie abdominale permet un bénéfice esthétique mais également fonctionnel puisque la patiente retrouve un confort notable et une mobilité musculaire consécutive à l'opération.

Comment agit la plastie abdominale?

L'intervention de chirurgie du ventre va agir sur 3 composantes:

- La surcharge graisseuse, par la liposuccion.

- La distension cutanée par l'ablation des excès de peau (lifting cutané).

- Le relâchement de la paroi abdominale en resserrant les muscles abdominaux (cure de diastasis).

Le diagnostic clinique

La stratégie d'intervention est déterminée après un diagnostic clinique. Le chirurgien esthétique analyse l'ensemble des paramètres du ventre abimé: s'il y a tonicité ou pas de la paroi abdominale, quelle est la part de la surcharge graisseuse, et quel est l'état de la peau.

La plupart du temps, chez les patientes jeunes avec une bonne élasticité cutanée et une paroi abdominale dont la tonicité musculaire est conservée, une simple liposuccion permet de retrouver un ventre harmonieux et plat.

Chez les patientes dotées d'un surplus graisseux et d'un excédent cutané situé essentiellement sur la zone inférieure de l'abdomen (la zone du pubis au nombril), ce sera une intervention de mini-abdominoplastie qui sera indiquée.

L'abdominoplastie sera indiquée chez les patientes où l'on retrouve l'association des 2 ou 3 composantes suivantes: surcharge adipeuse, peau distendue et abimée, relâchement musculaire ( présence de diastasis, hernie ombilicale).

Différences entre mini-abdominoplastie et abdominoplastie complète

La  mini-abdominoplastie concerne les patientes dont le relâchement de la peau est situé uniquement entre le pubis et le nombril. Cette intervention est plus légère qu'une abdominoplastie complète. Le traitement d'une mini-abdominoplastie repose sur une liposuccion de l'ensemble de l'abdomen (si besoin), un décollement de la peau plus modéré que lors d'une abdominoplastie, et une éventuelle remise en tension des muscles abdominaux.

La mini-abdominoplastie ne nécessite pas de transposition ombilicale. Il n'y a de ce fait qu'une seule cicatrice, camouflée dans le maillot.

Déroulement d'une intervention d'abdominoplastie

L'intervention se déroule en plusieurs étapes distinctes.

1/ La liposuccion sur l'ensemble de l'abdomen (zone du ventre, de l'estomac et des flancs) afin de désépaissir les zones adipeuses.

Ces amas graisseux localisés sur l'abdomen et non diffus sont nommés lipoméries et sont le plus souvent résistants aux régimes alimentaires et à la pratique d'activités physiques. Le principe de la lipoaspiration est d'introduire dans les zones à traiter de très fines canules à embouts mousse. Celles- ci sont connectées à un aspirateur spécifique. Les adipocytes ne possédant pas la faculté de se re-multiplier, aucune récidive ne peut survenir si la patiente observe une hygiène de vie correcte.

2/ Le décollement des tissus cutanés et graisseux de la frontière de la zone pubienne à la frontière inférieure de la zone du sternum.

3/ La remise en tension des muscles abdominaux (cure de diastasis): le praticien procède à un resserrement des muscles du grand droit.

4/ La dermolipectomie, c'est à dire l'exérèse de l'excès de tissus situés entre le haut du pubis et le nombril. Il s'agit des tissus abimés. La peau saine périphérique sera retendue à l'issue de l'intervention.

5/ La transposition ombilicale c'est à dire le repositionnement du nombril.

6/ Le redrapage de l'abdomen par des sutures . La peau saine périphérique est retendue. Le ventre est comme lifté.

Une technique récente: la technique de haute tension supérieure

Cette nouvelle technique chirurgicale allège les tensions exercées sur les cicatrices d'incision en répartissant les tensions dans toute la paroi abdominale et diminue de ce fait les risques de saignements. Les reliefs sont sublimés,les zones de l'estomac et du nombril sont harmonieusement creusées, la cicatrice plus basse est mieux camouflée dans les poils pubiens. Le résultat global est de ce fait meilleur .

Qu'en est-il des cicatrices?

Comme toute chirurgie, esthétique ou non, l'abdominoplastie laisse des cicatrices d'incision.

- Une cicatrice transversale au dessus du pubis et dissimulée par le bikini.

- Une cicatrice de forme circulaire située autour du nombril dans le cas de l’abdominoplastie complète dite « avec transposition ombilicale ». Dans le cas d’une mini-abdominoplastie (« abdominoplastie localisée »), cette cicatrice circulaire est évitée.

Quels sont les risques?

Une intervention par un chirurgien plasticien qualifié et exerçant dans une clinique agréée selon les normes en vigueur permet de limiter les risques et les complications sans les éradiquer totalement. Le suivi post-opératoire doit toujours être rigoureux après une abdominoplastie.

Parmi les complications à connaître par la patiente figurent: phlébite, embolie pulmonaire, hématome, nécrose cutanée (notamment en cas de tabagisme), infections , épanchement lymphatique, asymétrie de résultat, défaut de positionnement de l'ombilic…

La prise en charge par la sécurité sociale

Lorsque la plastie abdominale est à visée purement esthétique, aucune prise en charge n'est possible, ni par l'assurance maladie, ni par la mutuelle.

Parmi les abdominoplasties prises en charge par la sécurité sociale, on note:

Les cas de diastasis sévères, les hernies, les cas d'éventrations avérées,  les dermolipectomies importantes (ablation des tissus cutanés et graisseux en excès) ou la présence d'un tablier abdominal recouvrant partiellement ou totalement le pubis (abdomen pendulum) peuvent bénéficier d’une prise en charge. Une demande préalable est alors nécessaire pour bénéficier d'une prise en charge.

Suites et résultats

Les douleurs après une abdominoplastie sont plus ou moins modérées selon que le geste chirurgical ait traité les muscles abdominaux ou non. Une prise d'antalgique classique est prescrite. Un arrêt de travail est conseillé durant 1 à 3 semaines. Les activités physiques et sportives sont déconseillées durant quelques semaines, la durée de prohibition variant selon les cas de figures. Le port de bas de contention est prescrit ainsi que le port d'une gaine adaptée.

Le résultat final se définit au bout de 3 à 6 mois, le temps que l'oedème consécutif à l'intervention se résorbe et que les ecchymoses (bleus) disparaissent.

L'ensemble de l'abdomen est affiné, l'harmonie du ventre avec les autres courbes de la silhouette est rétablie, la sangle abdominale retrouve une mobilité et un confort notable. Grâce aux nouvelles techniques chirurgicales, les cicatrices sont plus discrètes, et le temps de récupération plus rapide.

Afin de conserver tous les bénéfices d'une plastie abdominale, esthétiques et fonctionnels, il est conseillé à la patiente d'observer une hygiène de vie équilibrée, que ce soit en terme de régime alimentaire ou en terme de non-sédentarité.

Par le Docteur David Picovski, chirurgie plastique et esthétique, qualifié par l’Ordre des Médecins. Site : http://docteur-picovski.com/