Liposuccion : avant-après

La liposuccion est une intervention chirurgicale destinée à supprimer les excès graisseux sous- cutanés localisés.

La liposuccion encore appelée lipoaspiration ne se caractérise en aucun cas comme une méthode de perte de poids et d'amaigrissement mais comme une procédure chirurgicale permettant de sculpter et d'affiner la silhouette.




Avant-après : liposuccion des cuisses et de la culotte de cheval




Avant-après : liposuccion du ventre




Avant-après : lipoaspiration du ventre chez un homme

La consultation avant l'intervention

Une à deux consultations avec le praticien sont nécessaires. Un examen clinique est réalisé de façon à définir les zones à traiter. L'absence de contre- indication comme l'obésité, ou un mauvais état de santé est vérifié. Le chirurgien évalue le potentiel de rétractation de la peau qui devra se redraper sur la nouvelle morphologie du patient. Un bilan pré- opératoire est prescrit. Un devis personnalisé et détaillé ainsi qu'un formulaire de consentement sont remis au patient. Un délai de 15 jours minimum de réflexion est à respecter, comme pour tout acte chirurgical à visée esthétique.

Le chirurgien plasticien demande un l’arrêt strict du tabac afin d'éviter les risques de retard de cicatrisation voire de nécroses, et l'arrêt de prise d'aspirine, d'anti-inflammatoire et d'anti- coagulant deux semaines avant l'intervention pour éviter tout risque d'hémorragie.

Les indications d'une liposuccion

- Les amas graisseux localisés:

La lipoaspiration est destinée à supprimer les amas graisseux localisés et non diffus (lipoméries). Ces cellules graisseuses sont en général résistantes aux régimes alimentaires et aux activités sportives.

- La peau doit bénéficier d'une qualité correcte :

Plus la peau bénéficie d'une élasticité correcte, plus elle se retend facilement et s'adapte au nouveau volume de la zone lipoaspirée.

- Le patient doit avoir le poids le plus proche possible de son poids idéal. Effectivement, la lipoaspiration n'est pas indiquée dans le traitement de l'obésité ou d'une surcharge pondérale.

Les zones traitées

Toutes les zones souffrant de lipoméries peuvent être traitées, les conditions idéales pour un résultats optimal étant des zones graisseuses localisées et non diffuses.

Les localisations graisseuses les plus fréquentes concernent le ventre, les flancs, les hanches, la culotte de cheval, les cuisses (face interne et face externe), les genoux. D'autres zones peuvent être également traitées par la lipoaspiration telles que la zone sous- mentale (double menton), les mollets et les chevilles. Chez l’homme, la poitrine peut être traitée et corriger ainsi ce que l’on appelle la gynécomastie (l’hypertrophie des seins chez l’homme).


L'anesthésie

Le type d'anesthésie dépend de la quantité d'amas graisseux à ôter, mais le plus souvent cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Parfois une rachianesthésie ou une anesthésie locale peuvent être indiquées dans les cas de petites surfaces à traiter.

Le déroulement de l'opération

La durée de l'hospitalisation varie selon l'importance de l'intervention. L'intervention peut être ambulatoire (entrée et sortie le jour même de l'intervention) ou nécessiter une hospitalisation de 24h ou plus.

La durée d'une lipoaspiration dépend de la quantité du volume graisseux à ôter et du nombre de zones à traiter. L'intervention dure entre 20 minutes et 2 heures.

Le chirurgien esthétique procède à l'extraction des amas graisseux grâce à de fines canules à embouts mousse introduites dans les zones à traiter par de très fines incisions (de 3 à 5 millimètres maximum). Ces canules sont perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et permettent une rétractation cutanée harmonieuse et non traumatisante. De ce fait, les cicatrices sont discrètes, voire quasi invisibles.

Pour les zones les plus délicates telles que la zone sous-mentale (menton) ou les chevilles, le chirurgien esthétique réalisera la liposuccion à l'aide de canules de plus petit diamètre.

Lorsque la peau est de mauvaise qualité, une remise en tension sera nécessaire. C'est au praticien d'évaluer le potentiel d'élasticité lors des consultations précédant l'intervention et de proposer l'éventualité d'une dermolipectomie, c'est à dire l'ablation des excès de peau. Ainsi, au niveau du ventre, une liposuccion abdominale peut être complétée par une abdominoplastie (retrait de la peau et de la graisse en dessous du nombril)

Aucun drainage n'est posé après une lipoaspiration. Les fils, s'ils ne sont pas résorbables, sont ôtés 3 à 4 jours après l'intervention.

Une prise en charge en charge par la sécurité sociale est t-elle possible?

La liposuccion étant un acte de chirurgie à visée purement esthétique, elle n'est pas prise en charge par l'assurance maladie.

Seuls les cas de pathologies sévères correspondant à l'intitulé de l'assurance maladie "liposuccion de l’abdomen pour maladie de Launois-Bensaude", et "lypodystrophie sévère iatrogène" sont remboursés.

Les complications

La consultation avec le chirurgien et l'anesthésiste ont pour objectif d'écarter les risques et les complications. Néanmoins, comme toute chirurgie, la chirurgie plastique peut comporter des aléas. Phlébites et embolie pulmonaire, infections et hématomes sont rares. Les défauts de résultats comme des irrégularités de surface, ou une correction insuffisante, figurent parmi les complications les plus fréquentes et sont en général la conséquence d'une mauvaise indication ou d'un geste chirurgical non adapté.

Les suites

Quelques douleurs peuvent apparaître mais sont atténuées par la prise d'antalgiques classiques.

Un vêtement de compression adapté à la nouvelle morphologie du patient est prescrit et doit être porté jour et nuit durant environ 4 semaines afin de réduire les oedèmes (gonflement) et les ecchymoses (bleus) consécutifs à l'intervention.

Un arrêt de travail de quelques jours est prescrit. La reprise des activités physiques peut s'effectuer environ 3 semaines après l'intervention. Les consultations de contrôle seront à effectuer afin de s'assurer du bon déroulement de la suite de l'intervention.

Résultats définitifs

Inventée en 1977 par le Dr Illouz, la liposuccion est une des techniques chirurgicales esthétiques les plus réalisées dans le monde. Cette intervention doit être réalisée par un chirurgien esthétique reconnu par le Conseil National de l'Ordre des médecins, expérimenté sur ce type de technique, et exerçant dans un contexte réellement chirurgical. La liposuccion est une intervention fiable et efficace qui permet d'obtenir des résultats satisfaisants et précis mais ne dispense pas du suivi d'une bonne hygiène de vie. La silhouette est remodelée et affinée. Les résultats peuvent être appréciés dès les jours suivant l'intervention, et sont définitifs et optimaux quelques semaines après, le temps que la peau s'assouplisse et que l'oedème se résorbe. Les cellules graisseuses (adipocytes) n'ayant pas la faculté de se re-multiplier, la liposuccion offre des résultats définitifs.

Article sur la liposuccion écrit par le Docteur David Picovski, chirurgien plastique et esthétique à Paris, qualifié par l’Ordre des Médecins. Site : http://docteur-picovski.com/