Pourquoi choisir l’acide hyaluronique pour rajeunir ?

L'acide hyaluronique est un produit incontournable du rajeunissement facial. Je vous dis pourquoi le choisir parmi d'autres solutions anti-âge.

L’acide hyaluronique (AHA) est un des constituants principaux de la peau et lui donne des propriétés de solidité et d’élasticité. L’âge avançant, il se détruit progressivement. En effet, près de 50% des AHA disparaissent entre 40 et 50 ans. Ceci explique le relâchement de la peau et l’apparition des rides.
De nombreux laboratoires fabriquent de l’acide hyaluronique. Et, il faut bien dire, de nos jours tous sont d’excellente qualité, produisant des  acides parfaitement tolérés, sans allergies notables. Ces acides hyaluroniques sont synthétisés et donc sans origine animale ce qui évite les maladies ou allergies transmises. Chaque laboratoire a une gamme étendue d’acides hyaluroniques. Certains, très fluides pour traiter les petites ridules de surface, d’autres plus épais pour redonner du volume à une pommette par exemple.

L’acide hyaluronique "un filler" qui n’a plus de concurrents
Il comble les cernes, rides, ridules, rajeunit les tempes, rehausse les pommettes, repulpe les lèvres, redonne de l’éclat à une peau fripée et regonfle un menton. Il sera très fluide ou beaucoup plus dense selon la zone à traiter (ridules de lèvre ou pommettes). C’est le seul "filler" qui peut être immédiatement dissous par la "hyaluronidase", que tout médecin esthétique se doit d’avoir. En cas de surcharge une simple injection de hyaluronidase va faire fondre en quelques secondes l’acide hyaluronique qui serait en excédent.

Pourquoi  refuser les injections de produits dits "définitifs" dans les rides ?
Depuis l’interdiction des silicones injectables en 1995, d’autres produits ont été mis sur le marché : AQUAMID, BIO ALCAMID, DERMALIVE. 
La plupart ont été abandonnés car de nombreuses complications sont apparues : infections, aspect disgracieux lors des mimiques faciales.  
Il est devenu évident que dans des structures mobiles : joue, lèvres qui évoluent avec l’âge le définitif n’est pas adapté. Préférez alors les acides hyaluroniques ou les injections de graisse qui ne donneront pas d’intolérance.

Surtout prévenez bien votre médecin esthétique si vous avez déjà reçu des fillers définitifs, ceci pour éviter les mélanges toujours risqués.