Epilation laser : y a-t-il des risques ?

L'épilation est un soin du corps de plus en plus fréquent et on a vu apparaître en quelques années des techniques d'épilation dites "définitives" ou "durables". Quelles sont les techniques dont on dispose et quels en sont les risques ?

Laser, lumière pulsée, késako?

Il faut tout d'abord distinguer ces deux techniques :

- le laser est un dispositif médical, délivrant un faisceau très puissant de photons ayant une seule longueur d'onde, dont l'énergie est absorbée par le pigment du poil.

- la lumière pulsée est un faisceau de photons de longueurs d'ondes différentes, que l'on filtre afin de ne laisser passer que ceux dont la longueur d'onde est absorbée par le poil.

Le laser épilation est donc plus puissant et plus spécifique des poils. Son utilisation est réservée aux médecins.

On trouve des appareils à lumière pulsée en vente libre, mais ils sont peu puissants. Ils ne peuvent donc pas permettre d'effectuer une épilation des poils fins dits "terminaux".

Peut-on parler d'épilation "définitive" avec le laser ?

L' épilation laser détruit définitivement le poil touché par le laser. Cependant, il est possible que des poils plus clairs n'absorbent pas le faisceaux. Il est aussi possible que ces poils clairs deviennent plus foncés, sous le coup de la stimulation hormonale par exemple, et que la zone épilée se voit recolonisée par des poils noirs.

Le terme d'épilation "définitive" n'est donc pas à prendre au sens où toute la zone épilée est définitivement débarrassée de ses poils.

Y a-t-il des risques à pratiquer l'épilation laser ?

Le laser est un dispositif à usage strictement médical. Il n'est donc pas dénué de risque et doit être utilisé par un médecin expérimenté.

Ce dernier ne  manquera pas de vous informer des risques et notamment de celui qui est probalement le risque le plus important, la brûlure, notamment lorsqu'au fil des séances, on augmente la puissance du laser pour détruire des poils de plus en plus fins.

Ce risque de brûlure est important aussi en cas de bronzage, car la peau pigmentée va alors absorber l'énergie du faisceau laser comme les poils. Il faut donc éviter les séances sur peau bronzée.