Je regrette mon tatouage...

Le tatouage est une pratique ancienne qui devient très commune dans la société occidentale. Aussi, il n'est pas rare de voir arriver au cabinet du dermatologue des patients souhaitant se faire enlever leur tatouage. Est-il aussi facile de se faire détatouer que tatouer ? C'est ce que nous allons voir.


Le tatouage est une technique consistant à introduire dans la peau (idéalement dans l'épiderme voire le derme superficiel) des pigments colorés.

Il ne s'agit donc pas d'un geste anodin puisqu'il consiste à introduire des corps étrangers dans la peau en réalisant une effraction de la barrière cutanée.

S'il arrive qu'on regrette (parfois très rapidement) de s'être fait tatouer, il est aussi possible que le tatouage ne corresponde pas aux attentes, ou qu'il "vieillisse mal" (un tattoo ancien peut perdre en netteté ou se distendre par exemple)

Le dermatologue dispose de lasers permettant de faire exploser les pigments sous la peau pour les détruire. Il ne s'agit donc pas là non plus d'un geste anodin. Il existe lors de chaque séance de laser un risque cicatriciel. Les lasers permettant d'obtenir les meilleurs résultats à l'heure actuelle sont les laser Q Switchés.

Il faut savoir aussi que chaque couleur de tatouage répond plus ou moins bien à chaque type de laser. Il vaut mieux donc consulter un dermatologue disposant d'un plateau technique large afin de pouvoir utiliser les lasers adéquats (par exemple le laser Alexandrite QS est plus efficace sur le pigment vert...).

Demandez-donc un devis à votre dermatologue car

- le détatouage est un acte esthétique qui -comme le tatouage !- n'est pas pris en charge par la Sécurité Sociale

- le prix dépendra de divers facteurs tels que le nombre de couleurs du tatouage, sa superficie, sa localisation...

Et n'hésitez pas à demander quelles sont les complications possibles des lasers employés (risque de brûlure, de cicatrice... voire tout simplement risque d'inefficacité ou d'efficacité partielle).

En savoir plus sur le détatouage au laser