Protection solaire citadine/ Protection solaire de vacances. Y a t'il une différence ?

Que ce soit en ville, en week-end ou encore en vacances, la protection solaire est un geste indispensable, quotidiennement. Pourquoi ? Avec quels produits ? Voici les réponses.

 Tout d’abord, pourquoi faut-il se protéger du soleil ?

Les dermatologues-conseils Clinique affirment aujourd’hui que 80% du vieillissement avant 60ans est dû aux expositions aux UV excessives ou mal protégées.

Ils vont même jusqu’à parler des rides comme de « cicatrices de soleil ».

Et les rides ne sont pas les seules traces laissées par les UV sur notre peau… taches de soleil, teint irrégulier, cicatrices d’anciens boutons, relâchement cutané…

Certes les UV nous permettent de synthétiser de la vitamine  D, d’avoir bonne mine, ou encore de retrouver le moral, mais nous en protéger efficacement au quotidien est nécessaire pour garder une peau jeune et en parfaite santé.

Qu’est-ce qu’une protection solaire citadine ?

Il s’agit d’une protection solaire (SPF = Sun Protection Factor) que l’on peut porter tout au long de l’année.

 

Elle peut être présente dans votre soin hydratant de jour (par exemple Superdefense SPF25), ou dans un soin spécifique à appliquer sur votre crème hydratante habituelle (par exemple Super City Block SPF25 ou 40).

Ces produits sont capables de protéger la peau des UV tout au long de votre journée tant que la durée totale des expositions ne dépasse pas 2 heures.

Si besoin, n’hésitez pas à réappliquer de la protection.

Et qu’est-ce qu’une protection solaire de vacances ?

Il s’agit d’une protection solaire complète, développée pour les expositions prolongées aux UV.

Les produits Clinique SunCare avec la Technologie SolarSmart hydratent (afin de pallier à l’effet déshydratant du soleil), apportent des doses importantes d’antioxydants (afin de neutraliser les radicaux libres générés lors des expositions aux UV) et stimulent l’autoréparation de la peau pour éviter que les dommages créés par les UV ne deviennent des rides. Ils vont même calmer et apaiser et ainsi éviter les rougeurs.

 

PETIT RAPPEL

Le rayonnement ultraviolet (UV) se décompose en trois catégories

 


1) Les UVA

Ils sont présents tout au long de l’année. Ils pénètrent la couche nuageuse, les vitres de la voiture, du bureau, de la maison…

Contrairement à ce que l’on peut penser, ils ne possèdent pas de réel pouvoir bronzant. Ils sont responsables de dommages profonds dans le derme (là où se trouvent les fibres de collagène et d’élastine qui donnent à la peau son tonus, sa fermeté et sa jeunesse).

2) Les UVB

Ils sont davantage présents aux beaux jours. Ce sont eux qui vont nous permettre de bronzer. Leur pénétration est plus superficielle mais est largement suffisante pour créer des dommages dans la peau en quelques minutes (brûlures, allergies, dégâts cellulaires...).

 3) Les UVC qui sont stoppés par la couche d’ozone.


Il existe 2 grandes familles de mode de protections solaires.

1) Les écrans minéraux (ou écrans physiques).

- Les avantages ?

Ils restent à la surface de la peau et sont ainsi parfaitement tolérés par les peaux les plus sensibles (enfants, contours des yeux, peaux fragilisées…).

- Les inconvénients ?

La protection minérale restant à la surface de la peau, celle-ci peut être légèrement visible sur les peaux les plus foncées.

Leur efficacité peut être altérée par les excès de transpiration,  les frottements, une baignade prolongée...

2)   Les filtres chimiques

- Les avantages ?

Ils sont totalement invisibles et peuvent donc être utilisés par toutes les carnations.

- Les inconvénients ?

Leur durée de vie est limitée quand ils sont stimulés (c’est pourquoi, lorsque nous nous exposons au soleil, nous devons réappliquer de la protection minimum toutes les 2 heures).

Ils pénètrent légèrement dans la peau et peuvent être moins bien tolérés par les peaux les plus sensibles (enfants, peaux fragilisées, contour des yeux...). Toutefois, pour palier à ce problème, les Laboratoires Clinique ont développé la Technologie de la « Matrice Flottante » qui limite ainsi le contact direct entre les filtres chimiques et la peau.

Les protections solaires citadines ou de vacances peuvent contenir aussi bien des écrans minéraux que des filtres chimiques. Ils contiennent même bien souvent une combinaison des deux afin d’optimiser leur efficacité.


QUESTIONS / REPONSES

Q : « Puis-je utiliser ma crème solaire citadine pendant les vacances ? »

R : Oui, vous pouvez tout à fait utiliser votre crème de jour contenant un SPF pendant vos vacances.

Attention toutefois à bien réappliquer de la protection si vous êtes exposée au soleil plus de 2 heures d’affilée ou si vous vous baignez.

Q : « La protection solaire est-elle efficace immédiatement ? »

R : La protection solaire à base d’écran physique est active dès l’application. En ce qui concerne la protection chimique, il est recommandé d’appliquer le produit environ 15 minutes avant l’exposition.

Q : « Ma peau est foncée, ai-je besoin de me protéger du soleil ? »

R : Si votre peau est foncée c’est quelle possède beaucoup de mélanine. Elle est du coup naturellement mieux « auto-protégée ». Malheureusement elle est également plus facilement sujette aux troubles de pigmentation (irrégularité du teint, tâches). Ainsi je vous recommande de vous protéger efficacement contre les UV et cela 365 jours par an.

Q : « Mes produits de maquillage contiennent de la protection solaire, est-ce suffisant ? »

R : De plus en plus de fonds de teint ou poudres contiennent une protection solaire. En règle générale, la protection UV présente dans les produits de maquillage est davantage conçue comme une protection supplémentaire à celle des produits de soin. Pourquoi ? Parce que nous n’utilisons pas ces produits de maquillage uniformément et en quantité suffisante sur l’ensemble du visage et du cou.