Quelle chirurgie esthétique avant 30 ans ?

Contrairement à la médecine esthétique qui vise à entretenir et préserver un capital, la chirurgie s’adresse à des personnes qui souhaitent transformer une apparence ; ceci étant on peut globalement envisager 3 types de chirurgie avant 30 ans.

La chirurgie est toujours un acte délicat qui doit être réfléchi : en effet la chirurgie impose le plus souvent une anesthésie générale avec toutes les précautions et compétences qui y sont associées, et également une grande habileté du praticien qui doit être formé à ces techniques. Je ne parlerai pas volontairement dans cet article des interventions de chirurgie réparatrice suite à un accident ou à des malformations, qui sortent du cadre de la chirurgie esthétique avant 30 ans.

1-    La lipoaspiration ou liposuccion
La liposuccion est une des techniques les plus pratiquées en chirurgie esthétique. l’indication est la lipodystrophie localisée c’est à dire qu’elle s’adresse aux personnes qui souhaitent redessiner une partie du corps qui présente un excès de graisse  par exemple une culotte de cheval disgracieuse, un dépôt graisseux sur le ventre etc, mais n’est à priori pas un traitement de la cellulite qui est une indication plutôt médicale car multifactorielle et qui doit être traitée en tenant compte de tous ces aspects.
Quand l’indication est bien posée, les résultats sont excellents dans des mains compétentes
Les indications des zones pour lipoaspiration sont représentées ci dessus
Les suites sont simples, quelques bleus ou  ecchymoses ; des précautions habituelles doivent être respectées ; pratique par un chirurgien compétent et dans des locaux adaptés avec toute la sécurité nécessaire (bloc opératoire) ; elle se pratique sous anesthésie locale ou générale suivant l’importance de la zone traitée

2- La chirurgie des seins
a-    La réduction mammaire ou cure d’hypertrophie
La réduction mammaire est une opération délicate qui peut s ‘envisager chez une jeune fille qui présente une forte poitrine qui peut être un handicap soit social (moquerie, complexes) soit mécanique (gêne pour le sport ou mal au dos).
Cette intervention laisse des cicatrices qui s’estomperont avec le temps ; elle ne gêne pas à terme la sensibilité du sein ou du mamelon ; elle ne contre indique nullement une grossesse avec un allaitement ultérieur
Cette opération demande une grande habileté de la part du chirurgien afin de garantir les meilleurs résultats. Les prélèvements sont systématiquement analysés

b-    L’augmentation de volume mammaire – ce qui revient à la pose de prothèses
C’est le royaume des implants et c’est une des opérations en chirurgie esthétique les plus demandées. Le résultat doit être très naturel et être en harmonie avec le reste du corps et le résultat est très gratifiant
Différentes techniques sont proposées
-    rétro pectorales (soit sous le muscle pectoral)
-    ou plus classiques sus pectorales
Les voies d’abord pour l’implantation sont soit :
-    sous axillaires (le chirurgien glisse la prothèse par une ouverture pratiquée sous le bras)
-    péri aréolaire ((le chirurgien découpe l’aréole et implante la prothèse par cette voie d’abord)
Les cicatrices sont quasi invisibles et on peut choisir la dimension de la prothèse avec le chirurgien en fonction du résultat désiré

3- La chirurgie du visage
a-     La chirurgie du nez ou rhinoplastie
C’est une intervention très demandée pour des raisons esthétique ; son indication vise à corriger des déformations et donc son indication est purement esthétique et/ ou parfois fonctionnelle
Le chirurgien va sculpter en quelque sorte le nez et pourra réduire le volume ou gommer une bosse
Une attelle est mise en place une quinzaine de jours et le résultat définitif peut nécessiter 6 mois
Dans certains cas pour des corrections légères on peut corriger médicalement certaines irrégularités ou malformations avec succès ; les produits utilisés sont des produits résorbables, (acide hyaluronique ou radiesse) les suites sont simples et rapides mais, s’agissant d’un produit résorbable,  le traitement doit être renouvelé environ 1 fois / an ou 18 mois.
http://www.dr-bompard.fr/medecine-esthetique/produits-de-comblements/radiesse/
b-    La chirurgie des oreilles
Celle ci s’adresse à des adolescents qui ont le plus souvent des malformations ; le plus souvent, il s’agira d’oreilles décollées ; l’intervention peut se faire sous anesthésie locale mais pour des jeunes on pratique souvent une anesthésie générale
Ces interventions sont prises en charge par les assurances maladies dans certains cas (jeunes filles et certains garçons)
c-    La chirurgie des cheveux
Le geste chirurgical peut constituer en micro-greffes  qui est le meilleur geste et qui vise à augmenter la densité des cheveux
Elle se pratique sous anesthésie locale

Conclusions
La chirurgie avant 30 ans donne d’excellents résultats.
Comme tout acte chirurgical, elle comporte des risques (risques liés à l’intervention proprement dite et risques anesthésiques) ; mais ceux ci sont limités entre des mains expertes et dans des conditions d’exercice et d’asepsie rigoureuse.
Sa banalisation dans certaines sphères sociales peut entrainer des excès et des dérives qui ne sont pas sans conséquences, recherche de prix cassés qui masquent forcément un manque.

Dr Frédéric Bompard

Quelques adresses utiles :
http://www.sncpre.org/
http://www.afme.org/
http://www.sofmmaa.org/
http://www.club-anti-age.com/