Camoufler ses cicatrices

Les cicatrices sur la peau ont des origines variées. Les traitements sont multiples et doivent être étudiés au cas par cas. S'ils peuvent améliorer les cicatrices, les traitements ne sont pas toujours en mesure de les faire disparaître. Les techniques de camouflage prennent alors toute leur place.

Les cicatrices du visage sont des marques indélébiles de traumatismes profonds, c’est-à-dire touchant le derme, voire l’hypoderme. Ces traumatismes peuvent être de nature inflammtoire (acné infectieuse, herpès), chirurgicale, accidentelle (brûlures, blessures) …

Lorsqu’un traumatisme survient sur la peau, il est important d’apporter des soins immédiats et suffisamment prolongés (pansements, crèmes cicatrisantes) et de protéger la peau du soleil toute une année à l’aide de vêtements, de pansements ou de crèmes solaires d’indice élevé.
Les cicatrices peuvent évoluer favorablement pendant un an environ. 

Après ce délai, différents types de séquelles inesthétiques peuvent se présenter :
-   les cicatrices inflammatoires : elles sont rouges, et souvent source de démangeaisons
-   les cicatrices hypertrophiques : elles sont en relief, épaisses et dures
-   les cicatrices chéloïdes : elles sont souvent épaisses et semblent s’entendre en ramifications au-delà du traumatisme initial
-   les cicatrices atrophiques : elles forment des creux plus ou moins profonds, arrondis, ovalaires ou abrupts, dits en "pic à glace"
-   les cicatrices rétractiles : elles constituent des sortes de bandes qui tirent sur la peau


L'art du camouflage
Il est important de savoir utiliser les méthodes de camouflage des cicatrices. Le maquillage est très utile, notamment pour les cicatrices colorées.
Il repose sur le principe des couleurs complémentaires :
- les marques rouges sont atténuées par le maquillage vert
- les marques violettes par le jaune
- les marques brunes par du beige clair
- les marques blanches par du beige foncé

Conseils pratiques :
Appliquez sur la marque colorée un maquillage de couleur complémentaire. Puis unifiez la peau avec un fond de teint de couleur identique à votre carnation. Pour la touche finale, appliquez un voile de poudre.

Bon à savoir :
Il existe des marques de maquillage spécifiquement destinées au camouflage de cicatrices ou autres lésions cutanées. Le maquillage tient une place importante dans la prise en charge des cicatrices car il améliore beaucoup la qualité de vie des personnes concernées.

A chaque cicatrice son traitement
Les cicatrices inflammatoires, hypertrophiques ou chéloïdes doivent être prises en charge rapidement. Les différents traitements, qui peuvent être utilisés, seuls ou en association, sont : la compression par des pansements spéciaux, la cryothérapie (par azote liquide), les injections intra-lésionnelles de corticoïdes.
Si une cicatrice inesthétique persiste sur la peau, on ne doit envisager un traitement de cette séquelle qu’après un délai d'un an minimum, parfois plus. Lorsque les cicatrices sont en creux, on peut envisager un relèvement chirurgical, un comblement, notamment à l’acide hyaluronique. Sur les cicatrices d’acné, qui sont fréquentes, on peut proposer lorsque l’acné n’est plus évolutive : des peelings à l’acide trichloracétique, des dermabrasions au laser ou encore des traitements répétés au laser fractionné.
Chaque cicatrice est unique car elle a une histoire spécifique sur une peau particulière. Ainsi, le traitement des cicatrices doit être étudié au cas par cas et les réponses que l’on peut apporter sont particulières. La plupart des cicatrices peuvent être améliorées mais il faut savoir admettre que toutes ne peuvent pas disparaître.