L'épilation zone par zone

Quelle est la meilleure méthode pour s'épiler les jambes ? Comment utiliser la cire pour les aisselles ? A chaque zone ses spécificités en matière d'épilation. Suivez nos conseils pour éliminer les indésirables.

L'épilation zone par zone
© Jacek Chabraszewski

Voilà les conseils pour l'épilation, zone par zone. Vous pouvez désormais faire des choix éclairés pour une peau douce et nette durablement. 

Les jambes

Particularités de la zone

C'est la zone tout terrain et elle supporte à peu près toutes les méthodes d'épilation, car elle est assez peu sensible. Si vous devez tester une nouveauté, commencez par là car vous avez peu de risque de vous faire mal.

Les bons outils

Pensez au gommage pour enlever toutes les cellules mortes et éviter les poils incarnés. Après, le choix de la méthode va dépendre de vos goûts et de votre pilosité. Le rasoir et la crème dépilatoire sont des options rapides, mais si vous êtes brune à la peau très blanche, le résultat ne va pas durer et la repousse sera bien visible. A noter toutefois que l'on déconseille fortement d'utiliser un rasoir sur les cuisses. Optez donc pour la cire froide ou l'épilateur électrique, qui sont plutôt rapides et durables (4 semaines en moyenne). La cire chaude est aussi envisageable à la maison, mais l'opération s'avère vraiment plus longue compte tenu de la taille de la zone. En effet, il faut compter le temps de chauffe du produit, mais aussi l'application de la cire sur la jambe. Il faut être minutieuse et ne pas en mettre trop.

Les aisselles

Particularité de la zone

Attention : sur cette zone, la peau est très fine et les poils épais. Gommage avant et hydratation après sont indispensables pour éviter les poils incarnés. Autre problème : les poils ne poussent pas tous dans la même direction. Celles qui se laissent tenter par la cire ne devront pas oublier de pratiquer l'opération en deux fois : dans un premier mouvement, on arrache les poils de la partie supérieure (qui pousse vers le haut) en tirant la bande vers le bas, et inversement pour la seconde moitié.

Les bons outils

Pour les plus douillettes, la crème ou le rasoir restent les options privilégiées. Sans risques, la peau est très douce après, mais la repousse très rapide et avec des poils plus drus pose encore problème. Les plus courageuses peuvent utiliser de la cire chaude pour un résultat longue durée, mais s'épiler soi-même demande beaucoup de dextérité. Prenez rendez-vous chez l'esthéticienne, surtout pour une première fois. La cire froide s'adapte aussi à cette zone grâce à des bandes spéciales, petit format et enrichies en actifs adoucissants. Mais là encore, l'opération peut être difficile. Quant à l'épilateur, il est rarement recommandé, sous peine de "casser" les poils, mais ce n'est pas impossible de l'utiliser.

Le maillot

Particularité de la zone 

Peau très fine et poils bien épais qui, en plus, poussent en biais : le maillot ressemble beaucoup à nos aisselles. Mais les douillettes ne pourront pas se rabattre sur le rasoir : il est formellement déconseillé car la repousse (toujours très rapide et anarchique) fait vraiment mal, en plus de provoquer des poils incarnés.

Les bons outils
Côté méthode, pour une épilation rapide et sans douleur, on devra se contenter de la crème, qui offre de bons résultats. Quelques marques proposent des formules spéciales pour le maillot ou les peaux sensibles. La cire, chaude ou froide, est l'outil le plus performant. Encore faut-il avoir le courage de tirer sur la bande et bien faire attention au sens de la pousse des poils. Rien ne vous empêche de choisir votre épilateur électrique classique, mais pour celles qui aiment être à la pointe de la tendance, des tondeuses "bikini" ont fait leur apparition. Girly, ils désépaississent et raccourcissent les poils en douceur. Mais gare à la repousse si vous coupez trop ras !

Et aussi